L'Afrique est la mine d'or du football mondial

L'Afrique est la mine d'or du football mondial
le 16/01/2013 à 22:25

Le niveau de la CAN s’élève à chaque édition, c’est incontestable. L’an dernier, a vu gagner une équipe remarquable, la Zambie, entraînée par le Français Hervé Renard. C’est une compétition intéressante à suivre. Les structures et la qualité des terrains se sont améliorées. Cela dit, à mes yeux, c’est la compétition de trop cette année. Deux années de suite, c’est beaucoup. Arsenal va perdre Gervinho, retenu avec la Côte d’Ivoire. A la fin de l’année, ça se paye avec des points.

Vu que les pays traditionnellement forts comme le Cameroun et le Senégal sont absents, on se pose des questions, mais il y a une telle multiplication des centres de formation dans l’Afrique qu’on produit aujourd’hui des joueurs partout. L’Afrique est la mine d’or du football mondial. En Afrique, il suffit d’organiser, structurer le football, de former des jeunes et vous aurez de superbes équipes, c'est pour ça qu'il est intéressant de voir comment il se développe.

Je crois qu’on apprend souvent à aimer son pays quand on est à l’extérieur. Je m’en rends compte que je suis à l’étranger depuis longtemps. Mais il est important pour le joueur africain de venir en Europe, de réussir en Europe, mais aussi de revenir au pays, de le lui rendre et de montrer combien on aime son pays. Je le ressens fortement chez eux.

 

 
Le Blog d'Arsène Wenger
Arsène Wenger

Son travail à Arsenal, depuis 1996, a fait de lui l’un des managers les plus respectés et les plus recherchés du monde du football. Champion de France avec Monaco en 1988, trois fois finaliste d’une Coupe d’Europe, deux fois titré au Japon lors de son expérience à Nagoya, Arsène Wenger possède une connaissance encyclopédique du jeu et un sens du management qui a fait de lui le révélateur de très grands talents.