AFP

Journée sans mauvaise surprise pour les Français, la lanceuse d'alerte Stepanova éliminée d'entrée

Lavillenie, Mekhissi, Menlado : Journée sans mauvaise surprise pour les Français
Par AFP

Le 06/07/2016 à 22:46Mis à jour Le 06/07/2016 à 23:05

CHAMPIONNATS D'EUROPE - Les Français n'ont pas manqué leur journée de mercredi avec notamment le 3/3 des perchistes et les qualifications de Mekhissi et Kowal sur 3000m steeple. L'attraction du jour était la participation de Yuliya Stepanova, la lanceuse d'alerte sur le dopage russe, finalement passée totalement à coté de son entrée en lice.

Cette journée de mercredi était l'occasion de l'entrée en lice de plusieurs têtes d'affiche françaises.

Les qualifications de la perche masculine ont vu les trois Français en lice rejoindre la finale (Renaud Lavillenie, Kévin Menaldo, Stanley Joseph). Les séries du 3000 m steeple n'ont été qu'une formalité pour Mahiédine Mekhissi et Yoann Kowal, tenant du titre.

Le 10.000 m dames a aisément été remporté par la Turque d'origine kényane Yasemin Can, 19 ans en 31 min 12 sec 86, record personnel. La Française Christelle Daunay, 41 ans et championne d'Europe en titre du marathon, a terminé à la 13e place, en 33 min 03 sec 36. Rénelle Lamote a rejoint les demi-finales du 800 m en 2 min 01 sec 60/100e.

Seule fausse note pour le camp tricolore, l'élimination précoce d'Alexandra Tavernier au lancer de marteau, elle qui avait décroché la médaille de bronze aux Mondiaux de Pékin en août 2015.

Jeudi, la 2e journée de l'Euro sera dominée par la finale du 100 m messieurs, en clôture à 19h50 locales (demi-finales à 18h00). Ce sera le véritable retour du sport sur le tartan néerlandais.

La lanceuse d'alerte Stepanova a foulé le tartan

L'autre attraction du jour était la participation de la lanceuse d'alerte russe Yuliya Stepanova, à l'origine des révélations sur le dopage organisé en Russie, sur 800 mètres. Elle a toutefois raté son retour sur les pistes, éliminée d'entrée à l'Euro 2016 d'Amsterdam, mais attiré les lumières médiatiques à quatre semaines des JO de Rio.

Il y a d'abord eu ces applaudissements peu nourris, presque mutiques, lors de sa présentation au départ de la deuxième série du 800 m: dossard "je cours propre" écrit comme un sous-titre, la Russe arborait alors un sourire timide, vêtue du maillot de la Fédération européenne.

Stepanova

StepanovaAFP

Mais les premières foulées ont rapidement mis fin à tout espoir. La Russe était hors de forme, blessée en outre à la voûte plantaire (déchirure d'un ligament) du pied droit. Quelques encablures de retard dès les 300 m, près de 20 m à mi-course, n'en jetez plus: Stepanova s'est mise au pas au bout de 600 m, marchant même dans la mauvaise ligne au point finalement d'être disqualifiée.

Sa présence a en tout cas phagocyté la première journée des Championnats d'Europe 2016, où un seul titre était en jeu au milieu de multiples qualifications et séries.

0
0