Eurosport

Dopage : Diack aurait couvert le dopage d'athlètes russes dès 2011 en échange d'un pot-de-vin russe

Diack aurait couvert le dopage d'athlètes russes dès 2011 en échange d'un pot-de-vin

Le 18/12/2015 à 19:09

Le Monde révèle que Lamine Diack aurait couvert dès 2011 le dopage d'athlètes russes en échange de 1,5 million d'euros venant de Russie. Cette somme aurait été utilisée pour financer la campagne de Macky Sall, actuel président du Sénégal. Diack a été mis en examen pour "corruption passive" et "blanchiment aggravé" par les autorités françaises le 4 novembre dernier.

En échange de ce financement, Diack, pendant son mandat à l’IAAF, aurait délibérément couvert le dopage de plusieurs athlètes russes dès 2011, à quelques mois des championnats du monde de Moscou. Le Monde publie les déclarations de l'ancien patron de la fédération internationale d'athlétisme qui aurait arrangé cette opération avec Valentin Balakhnichev, alors président de la fédération russe d'athlétisme, trésorier de l'IAAF et membre de l'équipe de Vladirmir Poutine. Balakhnichev a réfuté les déclarations de Diack considérant que "ce type de business n’est pas de notre intérêt et pouvoir."

Lamine Diack aurait souhaité renverser le pouvoir sénégalais et aurait utilisé son pot-de-vin afin de financer "le déplacement des jeunes afin de battre campagne, sensibiliser les gens à la citoyenneté." Diack avait déjà dû démissionner de son poste de membre honoraire du CIO le 11 novembre. Le conseiller juridique de M. Diack, l’avocat Habib Cissé a également été mis en examen, uniquement pour corruption passive, tout comme le médecin français Gabriel Dollé, qui était chargé de la lutte antidopage à la fédération internationale jusque fin 2014.

0
0