Getty Images

Germaine Mason, vice champion olympique à Pékin en saut en hauteur, se tue en moto

Germaine Mason, vice champion olympique à Pékin, se tue en moto
Par AFP

Le 20/04/2017 à 21:36Mis à jour Le 20/04/2017 à 22:10

Médaillé d'argent au JO 2008, le Britannique Germaine Mason a été victime d'un accident de la route en Jamaïque.

Le sauteur en hauteur britannique Germaine Mason, médaillé d'argent aux JO-2008 à Pékin, est mort jeudi dans un accident de moto en Jamaïque, son pays de naissance, Usain Bolt se trouvant également dans le même convoi, ont annoncé des médiaux locaux. "Usain Bolt faisait partie du groupe et il était très, très touché. Il l'est toujours. Je pense qu'ils sont de très proches amis", a raconté un responsable de la police, Calvin Allen, à la BBC.

L'ex-athlète de 34 ans aurait perdu le contrôle de son engin alors qu'il se rendait à Kingston et se serait tué sur le coup, précise le quotidien The Gleaner, qui fait état d'un tweet du Premier ministre de l'île, Andrew Holness, présentant ses condoléances à sa famille, tandis que d'autres médias citent des sources policières.

Le détenteur du record de Jamaïque du saut en hauteur avait émigré en Grande-Bretagne avant d'en prendre la nationalité en 2006. Selon le Gleaner et Team Jamaica, un site internet géré pas des supporters jamaïcains d'athlétisme, Bolt et le sprinter Michael Frater se trouvaient dans le même convoi que Germaine Mason. Ils étaient donc les tout premiers à être sur place.

Les athlètes britanniques sous le choc

"Germaine était un athlète extraordinaire et un mec adorable. Il avait un sens de l'humour un peu tordu mais c'était un plaisir de travailler avec lui", a confié l'un de ses anciens entraîneurs à la Fédération britannique d'athlétisme, Fuzz Caan. "L'équipe de Grande-Bretagne est extrêmement attristée par l'annonce du décès soudain du médaillé olympique Germaine Mason. Repose en paix Germaine", a renchéri le Comité olympique britannique dans un tweet.

"Mes pensées vont aux proches et à la famille de Germaine Mason en ce triste jour. RIP Germaine, nous ne t'oublierons jamais", a tweeté pour sa part le champion olympique du 100 m à Barcelone en 1992 et champion du monde en 1993, Linford Christie. "Mes sincères condoléances et ma profonde sympathie pour la famille et les amis de Germaine Mason. Une énorme perte d'une personne adorable et joyeuse", a conclu Denise Lewis, championne de l'heptathlon aux JO-2000 à Sydney.

0
0