AFP

Le nouveau défi d'Usain Bolt ? Briser la barre des 19 secondes sur 200m

Le nouveau défi de Bolt ? Briser la barre des 19 secondes sur 200m

Mis à jourLe 22/03/2016 à 16:03

Publiéle 22/03/2016 à 13:25

Mis à jourLe 22/03/2016 à 16:03

Publiéle 22/03/2016 à 13:25

Article de Laurent Vergne

Usain Bolt brigue évidemment un nouveau triplé olympique à Rio, après ceux de Pékin et Londres. Mais la superstar jamaïcaine rêve aussi d'une immense performance sur 200 mètres. Il souhaite non seulement battre son propre record du monde, mais aussi effacer la barre des 19 secondes. Rien de moins.

Usain Bolt n'est jamais à court d'un défi. A l'approche de la trentaine (il soufflera ses 30 bougies le 21 août prochain, le jour de la cérémonie de clôture des Jeux de Rio), le Jamaïcain possède déjà un palmarès effarant et, quoi qu'il arrive, il aura marqué durablement son sport. Sextuple champion olympique et 11 fois champion du monde, il a fait part dans un entretien à l'agence de presse SID de ses nouveaux (derniers ?) challenges. Et comme toujours, Bolt fixe la barre très haut.

Il y a d'abord bien évidemment les Jeux Olympiques. Auteur d'un triplé 100-200-4x100 à Pékin en 2008 et Londres en 2012, Bolt rêve d'un bilan semblable au Brésil cet été. "Mon plus grand rêve aux Jeux c'est de gagner à nouveau trois médailles, explique-t-il. C'est mon objectif, c'est ce que je veux. Et c'est pour ça que je travaille". Décrocher ses 7e, 8e et 9e médailles d'or aux JO l'élèverait selon lui au rang des légendes du sport mondial que sont le boxeur Mohamed Ali ou le basketteur Michael Jordan. "Si je réalise le triple-triple, oui. Cela me donnerait ce statut. la fin de ma carrière, les gens pourront alors dire: Usain, tu es l'un des plus grands athlètes de tous les temps".

01:29
Finale 200m : La victoire d'Usain Bolt en 19"55 - Eurosport
" Ce seront bien mes derniers Jeux Olympiques"

Ce sera en tout cas sa dernière chance de gonfler un peu plus son palmarès olympique. Usain Bolt l'a confirmé à SID, il n'ira vraisemblablement pas à Tokyo en 2020. "Ce seront bien mes derniers Jeux Olympiques, poursuit-il. Ce sera dur pour moi de continuer encore quatre ans, de garder la motivation dont j'ai besoin, surtout si j'accomplis ce que je veux à Rio". Des propos qui tranchent avec ceux de son coach, Glen Mils qui, en janvier, avait laissé entendre que Bolt pourrait continuer jusqu'en 2020.

Il y a les titres, donc, que le natif de Kingston entend bien aller chercher, et il y a les records. Malgré son nouveau triplé mondial l'an passé à Pékin, Bolt, à l'issue d'une saison chaotique, n'avait pas affolé les compteurs. Mais il entend bien y remédier. Particulièrement sur 200 mètres, où il voit grand : "J'ai dit que la chose qui comptait le plus pour moi, c'était de courir le 200 mètres. J'aimerais vraiment descendre en dessous des 19 secondes. C'est la chose que je veux le plus au monde, car c'est l'un de mes objectifs. J'en parle depuis toujours et je l'ai toujours voulu. J'attends ça de pied ferme."

Il n'est plus descendu sous les 19"50 depuis 2012

Usain Bolt a toujours préféré le demi-tour de piste à la ligne droite. "Le 100m, c'est pour les fans, le 200, c'est pour moi", aime-t-il à répéter. Et c'est probablement là qu'il a les meilleures chances de battre ses propres marques. Bolt est recordman du monde du 200 mètres depuis le 20 août 2008, jour où il avait signé un 19"30 lors de la finale olympique à Pékin. Il a ensuite fait mieux un an plus tard, aux Mondiaux de Berlin, avec son 19"19. Mais depuis près de sept ans, le Jamaïcain n'a plus battu son record. Idem sur 100m. Son record remonte également à Berlin 2009 (9"58). Abattre une barrière mythique serait un pas de plus dans la légende.

En se lançant un tel défi, le recordman du monde rappelle que son principal adversaire, c'est lui-même. Le Bolt 2016 veut avant tout être plus fort que le Bolt de la période 2008-2009. Au vu des deux dernières années, c'est toutefois un véritable Everest auquel il s'attaque. Même à son échelle. Il n'est d'ailleurs plus descendu sous les 19"50 depuis la finale des Jeux de Londres, en 2012 (19"32). Bientôt quatre ans. Mais après tout, il est Usain Bolt. Alors, qui oserait encore parier contre lui ?

Usain Bolt après son titre mondial sur 200m à Pékin
Usain Bolt après son titre mondial sur 200m à Pékin - AFP
0 commentaire
Vous lisez :