Getty Images

Londres : Thompson mate Schippers sur 100 m, Felix toujours là

Thompson mate Schippers, Felix toujours là
Par AFP

Le 09/07/2017 à 18:06Mis à jour Le 09/07/2017 à 18:39

LIGUE DE DIAMANT - Le duel entre la reine du sprint Elaine Thompson et l'une de ses plus grandes rivales Dafne Schippers a tourné à l'avantage de la première sur 100 m, dimanche à Londres, alors qu'Allyson Felix a prouvé qu'elle était encore là à 31 ans en battant la meilleure performance de 2017 sur 400 m.

Au cours d'une 9e étape de la Ligue de diamant en forme de répétition générale des Mondiaux, qui auront lieu du 4 au 13 août dans le même stade, Elaine Thompson a justifié son statut de terreur. La double championne olympique, qui ne s'alignera que sur la ligne droite aux Championnats du monde et possède le meilleur temps de l'année sur la distance (10 sec 71), a pourtant effectué un assez mauvais départ avant de régler ses adversaires en 10 sec 94 et de se positionner en grandissime favorite des prochains Championnats du monde.

"Je ne voulais regarder personne et rester concentrée sur ma ligne, a déclaré la Jamaïcaine, partie au couloir 7 après une série courue au petit trot. J'avais déjà fait deux courses en une journée de Ligue de diamant mais là je l'ai vraiment pris comme une vraie préparation pour les Mondiaux."

Pas de quoi cependant désespérer Schippers. La médaillée d'argent des JO 2016 sur 200 m, qui a elle décidé de doubler ligne droite et demi-tour de piste à Londres, était surtout ravie de voir "la puissance revenir".

"Je dois maintenant travailler sur mon finish", a toutefois lâché la Néerlandaise.

Le meeting de Londres a également été marqué par la prestation d'Allyson Felix sur 400 m. La championne du monde et vice-championne olympique de la distance n'est pas près de lâcher prise et a signé la meilleure performance de 2017 en 49 sec 65 pour sa première apparition de l'été en Ligue de diamant.

Farah montre les crocs à un mois des Mondiaux

Autre exploit: celui du Botswanien Nigel Amos, désormais en tête du bilan mondial de l'année sur 800 m (1:43.18). Ce qui met fatalement une petite pression sur le double champion olympique et double champion du monde David Rudisha.

Trois jours après avoir battu son record personnel (2,06 m) et essayé d'effacer le vieux record du monde (30 ans) de la Bulgare Stefka Kostadinova (2,09 m), la Russe Mariya Lasitskene, intouchable à la hauteur, n'a en revanche pas fait de folies (2,00 m).

A la perche dames, la logique a été respectée avec un succès de la championne olympique Ekaterini Stefanidi. Avec un bond à 4,81 m, la Grecque a dominé la Suissesse Nicole Buchler (4,73 m) et la Suédoise Michaela Meijer (4,65 m), avant d'échouer dans sa tentative de battre la meilleure performance de l'année, qui reste sa propriété en 4,85 m.

Aucune frayeur non plus pour deux autres rois des JO-2016, les Américains Kerron Clement (400 m haies) et Jeff Henderson (saut en longueur), ainsi que pour le recordman du monde du 110 m haies, Aries Merritt.

Devant son public, le quadruple champion olympique (5000-10000 m) Mo Farah, qui désertera la piste pour le bitume après les Mondiaux, a lui enflammé le stade avec un succès sur le 3000 m.

Mo Farah s'impose sur 3000 m à Londres / Ligue de Diamant 2017

Mo Farah s'impose sur 3000 m à Londres / Ligue de Diamant 2017Getty Images

0
0