Getty Images

Mélina Robert-Michon médaillée de bronze du lancer de disque, la 5e médaille française

Bronzée, Robert-Michon conclut la moisson tricolore

Le 13/08/2017 à 21:15Mis à jour Le 13/08/2017 à 23:29

MONDIAUX 2017 - Mélina Robert-Michon remporte la médaille de bronze du lancer du disque dimanche à Londres. La Française, sur le podium de bout en bout, confirme sa médailel d'argent des Jeux de Rio, en réalisant sa meilleure performance de la saison (66,21m). Le titre est revenu à la favorite croate Sandra Perkovic (70,31m).

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

En argent à Rio, Mélina Robert-Michon a confirmé sa place parmi les meilleures lanceuses du monde en décrochant le bronze du concours du disque dimanche à Londres. La Française s'est installée sur le podium dès son premier jet et n'a plus lâché la médaille, cédant simplement l'argent à l'Australienne Stevens à mi-concours. Robert-Michon offre à la France sa cinquième médaille, la deuxième en bronze après celui de Renaud Lavillenie à la perche. La victoire est revenue sans surprise à la Croate Sandra Perkovic, double championne olympique en titre et qui récupère sa couronne mondiale cédée en 2015.

Il y a deux ans, à Moscou, Mélina Robert-Michon n'avait pas su répondre aux attentes placées en elle, terminant 10e, loin de la concurrence. Deux ans plus tard, l'Iséroise s'est rattrapée de la plus belle des manières avec une médaille décrochée avec la manière, meilleur jet de sa saison à la clé, le troisième meilleur de sa carrière. Dès son premier passage sur l'aire de lancer, la vice-championne olympique s'est mis dans les meilleures dispositions avec une première tentative atterrissant au-delà des 65 mètres.

Troisième meilleur jet de sa carrière

Deuxième après trois jets, "Mel" n'a toutefois jamais pu souffler. A portée de tir de ses adversaires, elle a tout d'abord reculé de la 2 à la 3e place au profit de l'Australienne Dani Stevens. Jusqu'au bout, Robert-Michon a regardé derrière elle au classement alors que les Cubaines Pérez et Caballero ou encore l'Allemande Müller restaient loin derrière leur meilleur niveau de la saison. Mais ce couperet n'est jamais tombé. Libérée, elle a alors tout donné sur son dernier essai, améliorant encore sa marque, trop loin néanmoins pour viser le duo de tête. Avec une médaille de bronze, sa quatrième en grands championnats, 38 ans, Robert-Michon confirme son statut d'athlète des rendez-vous qui comptent, ce alors qu'elle n'arrivait pourtant pas dans de bonnes dispositions.

Vidéo - Avec son record de la saison, Robert-Michon décroche un bronze bien mérité

01:00

"Il n'y a que les championnats qui me motivent et où je me transcende a commenté la Tricolore après la compétition. Cela été une saison tellement difficile que je savoure cette médaille. Même si j'avais moyen de faire encore mieux que ça." Robert-Michon offre à la France sa cinquième médaille dans ces Mondiaux, grossissant un peu plus un bilan des plus satisfaisants, voire inespéré avant le début de la compétition. "Je trouvais que ça allait manquer un peu de femmes sur la photo des médaillés", a plaisanté la bronzée du soir. On ne peut qu'approuver.

0
0