Getty Images

Décathlon : Kevin Mayer a repris de l'air au général avant le 1500m crucial

Avant la dernière épreuve, Mayer a repris sa marche en avant
Par Eurosport

Le 12/08/2017 à 20:38Mis à jour Le 12/08/2017 à 21:27

MONDIAUX D'ATHLÉTISME 2017 - Après une première journée quasi-parfaite, Kevin Mayer a entamé la seconde en battant son record personnel sur 110 m haies. Solide au disque, le Français s'est ensuite fait une grosse frayeur à la perche, en évitant de justesse un zéro pointé. Avant de se reprendre au javelot, malgré une blessure au coude.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Lancer du javelot : Même touché, Mayer reprend de l'air

Après le coup de chaud de la perche, Kevin Mayer a remis les pendules à l'heure. Le Tricolore a fait passer un nouveau frisson au stade olympique de Londres en se présentant avec un imposant bandage au coude droit, son bras de lancer. Mais le vice-champion olympique ne s'est pas laissé décontenancer. Dès son premier essai, Mayer a rappelé à la concurrence qu'il était toujours bien dans le concours avec un jet à 66,10m. A quatre mètres de son record personnel mais avec la même distance d'avance sur ses deux poursuivants allemand Freimuth (62,34m) et Kazmirek (62,45m), de quoi lui assurer une avance de choix avant le 1500 mètres final. Il possède 173 points d'avance sur Freimuth et 271 sur Kazmirek.

Vidéo - 66,15m au javelot : Mayer se remet dans le droit chemin et file droit vers le titre

00:26

Saut à la perche : une grosse frayeur mais il sauve les meubles

La perche est un de ses gros points forts. Pourtant, c'est sur cette épreuve qu'il a failli tout perdre. Sûr de lui, Kevin Mayer a choisi de démarrer son concours en dernier, à 5,10 m. Après avoir échoué deux fois, il s'est retrouvé dos au mur pour sa dernière tentative. A la merci d'un zéro pointé qui condamnerait toute chance de médaille. Heureusement, il s'en est sorti de justesse. Juste avant d'échouer à 5,30 m. Une barre située 10 cm en dessous de son record. Le Français totalise 7237 points après 8 épreuves. Ce qui lui permet d'avoir 116 points d'avance sur son dauphin Freimuth (7121 points), moins performant que le Tricolore dans cette discipline.

Vidéo - Une barre qui tremble à 5,10 m, au dernier essai : Mayer s'est fait une énorme frayeur à la perche !

01:01

Lancer du disque : Au-delà des 47 mètres, soit mieux qu'à Rio

Après avoir mordu son premier essai, Kevin Mayer a réussi un lancer à 47,14 m sur sa deuxième tentative. Un jet meilleur que celui qu'il avait établi à Rio, avec 46,78 m. Ce qui lui permet de comptabiliser 6296 points. Soit 85 de plus qu'aux Jeux après sept épreuves, lorsqu'il avait établi son record de France. Présent dans le groupe B Rico Freimuth remporte l'épreuve avec un jet à 51,17 m, tout proche de son record. Ce qui lui permet de revenir à 24 points du Français au général, avec 6272 points. Le troisième est désormais l'Ukrainien Oleksiy Kasyanov (6095 points) qui a réussi un lancer à 48,79 m.

Vidéo - Au disque, Mayer aussi fait mieux qu'à Rio avec 47,15 m à son deuxième essai

00:21

110 mètres haies : Un troisième record en six épreuves

Kevin Mayer a idéalement débuté sa deuxième journée du décathlon. Pour cette sixième épreuve, le Français s'est offert un troisième record personnel. Il a réussi le troisième temps de sa série, en 13"75. Trois centièmes de mieux que son précédent meilleur chrono ! Il engrange 1007 points supplémentaires. Au général, le médaillé d'argent de Rio compte 5485 points. Soit 108 de plus que son nouveau dauphin, l'Allemand Rico Freimuth (5377). Le Canadien Damian Warner est troisième avec 5370 points. Mayer est toujours en avance sur ses temps de passage aux JO 2016. Il compte 78 points de mieux à ce stade de la compétition.

Vidéo - Un 110m haies en 13"75 : Mayer n'a pas traîné au réveil

00:30

Cédric Granel et Loris Belin

0
0