Imago

Sebastian Coe soupçonné de conflit d'intérêt dans l'attribution des Mondiaux 2021

Coe soupçonné de conflit d'intérêt dans l'attribution des Mondiaux 2021
Par AFP

Mis à jourLe 25/11/2015 à 13:06

Publiéle 25/11/2015 à 13:01

Mis à jourLe 25/11/2015 à 13:06

Publiéle 25/11/2015 à 13:01

Article de AFP

Le nouveau président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) Sebastian Coe pourrait avoir usé de son influence dans l'attribution des championnats du monde 2021 à la ville d'Eugene aux États-Unis, selon la BBC.

Après Lamine Diack, ancien président de l'IAAF, c'est au tour de Sebastian Coe d'être soupçonné d'avoir usé de son pouvoir. La BBC affirme avoir eu accès à un courriel de l'équipementier Nike suggérant que l'actuel président de la Fédération Internationale a fait du lobbying auprès de son prédécesseur à la tête de l'IAAF, Lamine Diack, pour confier l'organisation des Mondiaux 2021 à cette ville de l'Oregon, qui s'avère aussi être le lieu de naissance de Nike dont l'ancien athlète est l'ambassadeur.

Selon la BBC, ce courrier électronique, en date du 30 janvier 2015, a été écrit par Craig Masback, directeur des affaires commerciales pour le marketing de Nike, et adressé à Vin Lananna et Robert Fasulo, de Track Town USA, l'organisme aux commandes de la candidature d'Eugene. Il relaterait une conversation entre Masback et "Seb".

"J'ai parlé à Seb ce matin, écrit-il. Il m'a clairement dit qu'il soutenait Eugene pour 2021 mais, tout aussi clairement aussi, qu'il avait abordé le sujet avec Diack, qui lui a répondu: 'je ne vais rien faire lors de la réunion d'avril (à Pékin) quant au choix du site pour 2021' ". Interrogé par la BBC mardi, Sebastian Coe a nié tout conflit d'intérêt. "Je n'ai fait aucun lobby en faveur de la candidature d'Eugene", a-t-il dit.

" Non je n'ai pas fait de lobbying auprès de qui que ce soit en faveur de la candidature d'Eugene 2021"

Une défense réitérée via le site internet de la Fédération internationale: "Non je n'ai pas fait de lobbying auprès de qui que ce soit en faveur de la candidature d'Eugene 2021. Après leur défaite de peu pour l'organisation des Mondiaux-2019, je les ai encouragés à refaire une nouvelle candidature car elle était très forte", a expliqué Coe. L'attribution au mois d'avril des Mondiaux à Eugene avait créé la surprise d'autant que la procédure habituelle de l'examen des candidatures n'a pas eu lieu, alors que la ville de Göteborg avait aussi exprimé son intérêt pour les organiser en 2021.

Dans l'histoire de l'athlétisme, la ville d'Osaka, au Japon, avait également été désignée de la sorte, hors procédure habituelle, pour organiser les Mondiaux-2007. Ce sera la première fois que les États-Unis organiseront les Mondiaux d'athlétisme depuis leur création en 1983.

Depuis sa désignation à la tête de l'IAAF, le champion olympique du 1.500 mètres en 1980 et 1984, aujourd'hui âgé de 59 ans, est sous pression pour réhabiliter l'image de son sport confronté aux accusations de dopage et de corruption en Russie tandis que ses liens avec Nike sont critiqués. Mercredi 2 décembre, il doit justement être entendu par la commission des sports du Parlement britannique sur ces deux sujets.

0 commentaire
Vous lisez :