AFP

Mondial - France - Etats-Unis - Noyée par l'insolente réussite américaine, la France a bu la tasse

Noyée par l'insolente réussite américaine, la France a bu la tasse

Le 03/10/2014 à 21:44Mis à jour Le 03/10/2014 à 22:38

Les Françaises ont été éliminées sans ménagement en quart de finale du Mondial féminin par une excellente équipe américaine, vendredi à Ankara (94-72). Une formation très loin de celle battue en préparation fin septembre à Paris. Les championnes du monde en titre et olympiques affronteront l'Australie en demi-finales.

Cela n'a pas été une partie de plaisir. En quart de finale du Mondial féminin, la France a été dominée de la tête et des épaules par des Américaines insolentes de réussite et de précision, vendredi à Ankara (94-72). Malgré une victoire historique en préparation il y a quinze jours, les Françaises n'ont jamais réussi à retranscrire cela dans ce match qui sera vite à oublier. Les championnes du monde en titre et olympiques affronteront l'Australie pour une place en finale.

Après l’exploit des hommes en Espagne face à Roja le mois dernier, on se prenait presque à rêver avant le coup d’envoi de ce match, malgré les centimètres de Griner (2,03), le sens du scoring de Moore (14,5 points de moyenne), ou encore l’expérience de la meneuse Lindsay Whalen et sa carrière de dix années en WNBA. Le suspense n’aura pourtant pas duré bien longtemps. C’est simple : les Bleues n’ont pas mené une seule seconde pendant toute la durée de ce quart de finale.

20/25 à deux points après deux quarts-temps pour les USA

Alors que l’écart était encore de seulement trois unités après quatre minutes de jeu, grâce à cinq points d’affilée de Dumerc, les Françaises ont explosé par la suite et la meneuse n’a jamais pu véritablement s’enflammer. A la mi-temps, le sort de la rencontre ne faisait plus beaucoup de doute, avec un déficit de 21 points à la pause (53-32). Le Team USA avec ses huit titres mondiaux et ses cinq médailles olympiques affichait même un incroyable 20/25 à deux points (39/53 au total) quand la France restait bloquée à 9/25 (25/60 au final). En plus, la bataille des rebonds tournait en véritable bérézina : les Bleues n’en ont capté que 6 contres 21 pour les Américaines.

En seconde période, les Françaises n’ont pas sombré, mais elles n’ont jamais réussi pour autant à faire douter leurs adversaires en maintenant simplement l’écart jusqu’au buzzer final. Les Américaines étaient tout simplement trop fortes pour les Françaises, qui n’auront pas vraiment de regrets à nourrir. Les absences d’Isabelle "Baby Shaq" Yacoubou (au repos) et Emiline N’Dongue (retraite) se sont fait ressentir dans la raquette.

Même si Ana Cata-Chitiga (25 ans) n’a pas démérité avec 10 points et 4 rebonds malgré son déficit de taille (1,94m) face à Griner. Les Braqueuses n’ont jamais eu l’occasion de réussir un nouveau coup au finish face à Team USA. Elles auront déjà une autre chance de faire briller leur surnom en juin 2015, pour l’EuroBasket en Hongrie et en Roumanie. En attendant, les Bleues affronteront le Canada samedi pour tenter de se classer à la cinquième place du championnat du monde.

Ana Maria Cata Chitiga (France) - Angel McCoughtry (USA) Mondial 2014

Ana Maria Cata Chitiga (France) - Angel McCoughtry (USA) Mondial 2014AFP

0
0