Panoramic

Team USA - Kenneth Faried : "Je commence à gagner le respect"

Le vrai MVP du Mondial, c'est Kenneth Faried

Le 16/09/2014 à 13:04

Joueur le plus performant de Team USA sur l'intégralité de la compétition, Kenneth Faried s'est imposé comme une superstar en devenir.

Kyrie Irving a peut être été nommé meilleur joueur de cette Coupe du Monde grâce à une performance extraordinaire lors de la finale (26 points), mais incontestablement, le meilleur joueur de ce tournoi restera Kenneth Faried. De par son parcours, l’intérieur des Denver Nuggets est devenu en quelques semaines, l’une des plus belles histoires de cette compétition.

Lui qui n’était pas forcément assuré d’être dans le groupe de la sélection américaine, s'est imposé à la faveur des forfaits de Kevin Durant et de Paul George et obligé son entraineur à revoir ses plans. Habitué à jouer small ball avec un poste 3 décalé en ailier-fort, Coach K a été forcé de bousculer ses habitudes devant les performances de Faried à l’entraînement. Lors de ce tournoi, Mike Krzyzewski a d’ailleurs expliqué que le joueur de 24 ans était "sa plus grande et sa plus belle surprise", une véritable reconnaissance pour un joueur qui n’était pas dans la lumière des projecteurs avant ce tournoi, mais maintenant, le Manimal est sorti de sa cage.

" Il est devenu un joueur très, très important pour nous. Il a saisi sa chance, il faut savoir que l’on a jamais appelé un système pour lui , a déclaré Coach K à ESPN. "

Kenneth Faried n’était pas du tout attendu à ce niveau de performance lors de cette Coupe du Monde et pourtant ses statistiques démontrent bien de son impact des deux côtés du parquet : 12,4 points, 7,8 rebonds et la meilleure évaluation de Team USA sur l’ensemble du tournoi (17,8).

Kenneth Faried face à la Slovénie

Kenneth Faried face à la SlovénieAFP

Quel avenir en NBA?

Irréprochable sur le parquet comme en dehors, Faried a toujours été considéré comme l’un des joueurs importants de sa franchise des Nuggets, mais il n’a jamais vraiment été vu comme un top player. Pourtant, sa domination avec Team USA a prouvé qu’il était capable de tenir plus de responsabilités au sein d’une équipe et il a d’ores et déjà expliqué qu’il allait changer son comportement au sein du vestiaire de la franchise du Colorado :

" À Denver, je suis considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’équipe, mais on a des vétérans dans l’équipe donc j’étais plus dans l’attente et j’apprenais d’eux. Mais après ce que j’ai vécu ici avec Coach K, je vais ramener cette expérience à Denver et je vais tenter d’être un leader vocal"

Son futur au sein de la ligue fait déjà beaucoup parler puisque l’ailier-fort sera en fin de contrat la saison prochaine. Grâce à ses performances cet été, Kenneth Faried pourrait toucher le jackpot lors de sa prolongation de contrat avec les Denver Nuggets, on parle d’un salaire de plus de 11 millions de dollars par saison selon les dernières rumeurs.

"Je commence à gagner du respect. Les gens commencent à me respecter plus (...). Je ne me préoccupe pas de la fin de mon contrat actuellement. Quand ça sera terminée alors je me concentrerai sur ce qui se passe en dehors du parquet comme l’argent. Mais j’ai le sentiment que j’ai ouvert des yeux et les gens commencent à me montrer du respect. C’est un grand honneur et c’est super d’être reconnu pour qui vous êtes."

Kenneth Faried a gagné le respect de ses pairs et de la NBA grâce à ce Mondial, mais le plus dur reste à venir. Il va devoir confirmer ses belles performances avec les Nuggets en devenant l’un des leaders de l’équipe. À l’image d’un Derrick Rose, il pourrait profiter de son aventure avec Team USA pour devenir une superstar de la ligue. En tout cas, il sera un joueur à surveiller la saison prochaine car les attentes à son sujet seront à la hauteur de ses incroyables performances cet été. Le Manimal est sur la bonne route, mais le chemin à parcourir reste encore long.

0
0