AFP

Les Braqueuses peuvent amener la France sur le toit de l’Europe

Les Braqueuses peuvent amener la France sur le toit de l’Europe

Le 28/06/2015 à 01:54Mis à jour Le 28/06/2015 à 18:27

EURO 2015 – Les Bleues affrontent la Serbie dimanche à Budapest pour leur 7e finale de Championnat d’Europe (19h). Les joueuses de Valérie Garnier vont tenter de glaner leur troisième titre après 2001 et 2009. Avec, en plus en ligne de mire, la tête du classement des médailles européennes.

Devenir l’équipe la plus titrée depuis 1993. Plus qu’un trophée de champion d’Europe, l’équipe de France féminine a l’occasion de rentrer dans l’histoire, dimanche à Budapest, en affrontant la Serbie en finale de l’Euro 2015.

Depuis la chute de l’URSS (21 titres européens au compteur), la France est à la lutte avec l’Espagne et la Russie en tête des meilleures nations européennes. Et une victoire face à la Serbie pourrait amener les Bleues sur le toit de ce classement. Céline Dumerc, Sandrine Gruda and co. auront donc un double objectif : conquérir le titre et ancrer définitivement leur génération dans les livres d’histoire du sport français.

Position Pays Or Argent Bronze
1 URSS 21 1 0
2 Russie 3 3 2
3 France 2 4 1
4 Espagne 2 1 4
5 Bulgarie 1 5 4

L’adversaire : Une première pour la Serbie

Pour la première fois de son histoire, la Serbie va disputer une finale d’un Championnat d’Europe. En 2011, elles n’étaient même pas qualifiées avant de monter en puissance et de finir 4e en 2013. Les joueuses de Marina Maljkovic ont été intraitables jusqu’à maintenant. Grâce à une très grosse attaque, elles se sont défaites de la Turquie en quart de finale (75-63) puis de la Biélorussie en demie (74-72).

Troisième force offensive de la compétition (74,6 points de moyenne), elles laissent aussi beaucoup d’espaces défensivement. C’est là que les Françaises vont devoir appuyer pour faire mal à une équipe jeune et très joueuse. "Nous allons célébrer ce que nous avons fait pour le basket féminin et pour le sport en Serbie", a déclaré la sélectionneuse Marina Maljkovic qui savoure déjà un superbe parcours. La coutume veut que le reste ne soit que du "bonus".

Marina Maljkovic (Serbie)

Marina Maljkovic (Serbie)AFP

Les sélectionneuses : Garnier vs Maljkovic

Elles sont les deux seules femmes à entraîner une nation dans cet Euro. Et elles se retrouveront en finale. Un signe de l’expérience de ces deux entraîneuses qui se connaissent sur le bout des doigts. Depuis 2013, Marine Maljkovic est également à la tête du Lyon Basket Féminin, 12e du dernier championnat de France.

Valérie Garnier lors du Mondial 2014

Valérie Garnier lors du Mondial 2014Panoramic

La Française : Sandrine Gruda

Deuxième meilleure marqueuse du tableau final (18 points de moyenne) derrière l’Espagnole Alba Torrens (19,1 points de moyenne), Sandrine Gruda est le maillon essentiel des Bleues. Pour l’intérieure d’Ekaterinburg (Russie), retrouver la France à ce niveau est presque une surprise. "On est une équipe en construction, avait-elle annoncé après la demi-finale remportée face à l’Espagne (63-58). Tout le monde nous attendait, mais nous, on savait très bien qu'on était une nouvelle équipe. Et là, c'est important qu'ensemble, avec ces douze joueuses, on puisse faire quelque chose, créer notre histoire. "

La Serbe : Ana Dabovic

On pourrait vous résumer son tournoi avec une seule stat : 31 points. En quart de finale, l’arrière a fait des misères à la défense turque. Bis repetita en demi-finale face à la Biélorussie (21 points). Pour espérer remporter la compétition, les Françaises devront réussir à contrôler les shoots de la nouvelle joueuse des Los Angeles Sparks.

La Stat : 3

L’Equipe de France est en finale de l’Euro pour la 3e fois en 4 éditions. Jusqu’à maintenant les Françaises sont à 50% avec une victoire en 2009 face à la Russie en Lettonie (57-53) et une défaite en 2013 face à l’Espagne dans l’Hexagone (70-69). En 2011 en Pologne, les Bleues avaient terminé troisièmes, battues par la Turquie en demi-finale (68-62 a.p).

0
0