Getty Images

Eurobasket féminin : Les Bleues largement battues par l'Espagne en finale

Supérieure, l'Espagne a mis fin au rêve des Bleues

Le 25/06/2017 à 22:09Mis à jour Le 26/06/2017 à 08:21

EUROBASKET - Pas de troisième sacre européen pour l'équipe de France féminine. Les Bleues, dominées dans tous les compartiments du jeu, se sont lourdement inclinées en finale devant l'Espagne, dimanche à Prague (71-55). Les Espagnoles sont couronnées pour la troisième fois de leur histoire.

Regrets éternels pour les Bleues. Largement dominée par l’Espagne en finale de l’Eurobasket (71-55), dimanche soir à Prague, l’équipe de France s’est montrée impuissante et incapable d’aller chercher un troisième titre de champion d’Europe. Il faudra se contenter d'une nouvelle médaille d'argent. Une breloque qu'il ne faudra pas dénigrer pour autant, tant le parcours de cette équipe a été beau et riche en intensité.

Battues par 16 points d’écart par une formidable Roja, les Françaises n’ont jamais réellement été dans le coup lors de cette finale, la troisième perdue consécutivement après les éditions 2013 et 2015. Une finale où elles ont fait la course derrière pendant les trois quarts du temps. Elle a exactement duré cinq minutes montre en main.

Sancho Lyttle, exceptionnelle en défense, a terminé meilleure marqueuse de cette finale avec 19 points. Pour sa dernière sortie avec le maillot de l’équipe de France, Céline Dumerc, entrée trop tardivement dans sa finale, a elle marqué 15 points (pour 1 rebond). La meneuse de l'équipe de France n'a rien pu faire pour remobiliser ses troupes, incapables de se remettre d'un coup de moins bien survenu à la fin d'un premier quart temps pourtant bien négocié (21-18 pour l'Espagne).

Torrens a fait mal aux Bleues

Très fébriles en défense, nerveuses et incapables de gérer la sniper Alba Torrens, qui aura marqué cette finale par son adresse (18 points), les Françaises n’ont pas réussi à trouver la clé face à cette équipe d’Espagne meurtrière sur les tirs lointains et dont le seul coup de mou n’aura duré que l’espace de quelques minutes au début du deuxième quart temps. Un coup de mou sans lendemain. C'est la France qui a payé cher ce deuxième quart un peu plus hâché.

La prestation des coéquipières de Laia Palau, qui a disputé son tout dernier match avec l’Espagne, a presque viré à la démonstration lors des deux derniers quarts temps. Menant de 23 points à 3 minutes du terme de la rencontre, elles ont légèrement levé le pied voyant la fin de la rencontre se rapprocher laissant la France obtenir un 15-15 lors du dernier quart. Une maigre consolation. Il y avait un écart conséquent entre les deux sélections.

Après 1993 et 2013, voilà les finalistes des Jeux Olympiques 2016 avec un troisième trophée européen, le troisième remporté face à l'équipe de France. Comme un symbole. Cette a finale a pourtant été leur chef d’œuvre. Bravo la Roja.

0
0