AFP

Nando De Colo et le CSKA Moscou éliminés par l'Olympiakos en demi-finale

Le CSKA abandonne son trophée, l'Olympiakos en finale
Par Eurosport

Le 19/05/2017 à 19:41Mis à jour Le 19/05/2017 à 20:33

EUROLIGUE - Le CSKA Moscou a été éliminé en demi-finale de l'Euroligue par l'Olympiakos Le Pirée (78-82), vendredi. Le club russe ne pourra donc pas défendre son titre face au vainqueur de la rencontre Fenerbahçe - Real Madrid.

L'Olympiakos a encore joué un mauvais tour au CSKA Moscou, tenant du titre, pour s'imposer 82 à 78 et priver l'arrière français Nando De Colo d'une deuxième finale consécutive en Euroligue, vendredi à Istanbul. Le triple lauréat de l'épreuve (1997, 2012, 2013) affrontera dimanche pour le titre le vainqueur de l'autre demi-finale opposant en soirée (20h30 françaises) le club turc de Fenerbahçe au Real Madrid, nonuple lauréat de l'épreuve, record à battre.

Comme en 2015, le géant moscovite, en quête d'un huitième trophée, a longtemps donné l'impression de pouvoir enfin abattre sa bête noire, mais le stratège grec Vassilis Spanoulis est sorti de sa boite pour impulser un renversement de situation lors d'une fin de match de folie. Le CSKA a mené au score pendant près de 35 minutes sans toutefois réussir à prendre plus de dix longueurs d'avance. Maintenu dans le match par les artificiers Kostas Papanikolaou et Vangelis Mantzaris (14 et 12 points), a saisi l'opportunité dans le dernier acte, quand De Colo (16 points) et les siens ont baissé de régime.

Spanoulis, comme d'habitude

Spanoulis, très discret jusque-là (4 points), mais déjà décisif en fin de partie lors de la demi-finale 2015, a empilé dix points dont une flèche empoisonnée qui redonnait pour la première fois l'avantage à son équipe depuis le premier quart-temps (73-74). Un "caviar" du divin chauve se transformait en "alley oop" conclu par Khem Birch (73-76). Teodosic répondait à longue distance (76-76) mais Erick Green aussi (76-79) dans une fin de match folle. Le CSKA avait l'occasion de reprendre les commandes mais Teodosic précipitait son shoot au lieu de faire la passe. Les Grecs tenaient jusqu'au bout pour signer une quatrième victoire consécutive face au géant moscovite lors du Final Four et renouer avec la finale. Le triple lauréat de l'épreuve (1997, 2012, 2013) affrontera dimanche pour le titre le vainqueur de l'autre demi-finale opposant en soirée (20h30 françaises) le club turc de Fenerbahçe au Real Madrid, nonuple lauréat de l'épreuve, record à battre.

0
0