Panoramic

Finale FIBA Europe Cup : Chalon et Nanterre dos à dos (58-58) après le match aller

Chalon et Nanterre dos à dos après le match aller
Par AFP

Le 18/04/2017 à 23:03Mis à jour Le 18/04/2017 à 23:16

FIBA EUROPE CUP - Belle opération de Nanterre qui a accroché le match nul au Colisée de Chalon sur Saône (58-58) mardi en finale aller de la FIBA Europe Cup. Les Franciliens auraient même pu espérer mieux après avoir largement dominé la première période.

Tout se jouera dans une semaine! Chalon-sur-Saône et Nanterre se sont quittés dos à dos (58-58) en finale aller de la Coupe Fiba, le quatrième échelon européen, mardi en Bourgogne. Si la rencontre n'a pas été au niveau d'une finale continentale, plombée par de nombreuses maladresses des deux camps, elle maintient au moins le suspense pour le retour mardi prochain dans les Hauts-de-Seine.

Les Banlieusards, qui ont déjà connu le parfum d'un sacre continental (Eurochallenge en 2015), partiront avec l'avantage de jouer à domicile; mais le calendrier favorise les Chalonnais, qui pourront se reposer quand leurs adversaires disputeront la finale de Coupe de France samedi contre Le Mans.

Le match aller n'a laissé se dessiner aucune dynamique: chaque équipe a eu sa mi-temps.En première mi-temps, Nanterre a dégainé son arme fétiche: l'adresse à trois points. Les artificiers en chef Hugo Invernizzi (12 pts) et Spencer Butterfield (14 pts) ont ainsi cumulé un impressionnant 7/8 à longue distance en 20 minutes pour faire sauter le verrou chalonnais.

Et comme les Bourguignons, crispés, n'avaient pas réglé la mire, à l'image de leur meilleur marqueur Cameron Clark handicapé par les fautes, l'écart a vite gonflé, jusqu'à +15 à la 19e (26-41).

Nanterre pourrait regretter d'avoir laissé filer son avance

Plus agressif, Chalon a resserré les rangs au retour des vestiaires, parvenant à mettre le couvercle sur les shooteurs visiteurs. Mais de nombreuses balles perdues et tirs ratés ont freiné leur remontée, et le Colisée a dû attendre la 37e minute pour voir ses favoris repasser devant sur un lancer franc de Moustapha Fall (54-53).

Le moment choisi par le meneur américain Chris Warren, transparent jusque-là, pour rentrer un panier à trois points plein de sang froid, et rappeler que Nanterre était encore en vie. Le K.-O. entre les deux équipes sera dans une semaine.

0
0