AFP

Les Warriors survivent sans Curry, de l’espoir pour les Lakers : ce qu’il faut retenir de la nuit

Les Warriors survivent sans Curry, de l’espoir pour les Lakers : ce qu’il faut retenir de la nuit

Mis à jourLe 02/03/2016 à 09:04

Publiéle 02/03/2016 à 07:51

Mis à jourLe 02/03/2016 à 09:04

Publiéle 02/03/2016 à 07:51

Article de Alain Mattei

Malgré l'absence de Stephen Curry et Andre Iguodala, les Warriors ont réussi à préserver de justesse une 44e victoire de suite à domicile. À Los Angeles, les Lakers on peut-être enfin trouvé un motif d'espoir avec le gros match de D'Angelo Russell.

Le match : Golden State s’en sort sans Curry

Il ne peut rien leur arriver ! Privés d’un Stephen Curry gêné par sa cheville et bousculés par les Hawks, les Warriors ont trouvé un moyen de s’en sortir. Sans surprise, Klay Thompson (26 pts) a assuré l’essentiel du scoring. Mais il a été bien aidé par un Draymond Green (15 pts, 13 rbds, 9 pds) décisif.

Alors que son équipe n’avait qu’un point d’avance à 40 secondes de la fin de la période supplémentaire, l’intérieur a réussi un tir primé improbable pour creuser l’écart (107-103). Atlanta s’est ensuite rapproché grâce à deux lancers de Dennis Schroder (17 pts, 9 pds), mais Thompson a bouclé l’affaire avec un dernier tir (109-105).

Atlanta pourra longtemps regretter le shoot à 3 points ouvert manqué par Paul Millsap à 24 secondes de la fin du temps réglementaire, et qui aurait peut-être fait la différence. Quoi que. Avec ces Warriors, rien n’est jamais assuré.

Le joueur : D’Angelo Russell s’éclate enfin

Cela ne va pas changer grand-chose à la saison des Lakers, mais c’est encourageant pour l’avenir. En difficulté au début de la saison, D’Angelo Russell trouve son rythme au fil des matchs. Ce mardi, il a tout simplement signé son record en carrière, avec 39 points inscrits pour aider son équipe à battre les Nets (107-101). Au passage, le rookie signe un 14/21 au tir, avec un 8/12 derrière la ligne des trois points.

À ses côtés, Julius Randle a réussi un double-double (14 pts, 13 rbds).

La stat : 67,5%

Le Heat a battu les Bulls (129-111), et il l’a fait en établissant un record d’adresse dans l’histoire de la franchise. Dwyane Wade et ses coéquipiers ont rentré 52 des 77 tirs qu’ils ont tentés !

Le Jazz avait fait aussi bien en 2010, et personne n’a fait mieux depuis 1998, lorsque les Clippers avaient terminé une partie à 69,3%.

Le Français : Batum omniprésent

Sans surprise, les Hornets ont battu les faibles Suns (126-92). Nicolas Batum en a profité pour sortir un match très complet, avec 15 points, 9 rebonds en 4 passes décisives. Le tout avec un excellent 6/10 au tir, dont 2/3 de loin.

Les autres Français

Le nouveau Français

Et de 12 ! Selon nos confrères de The Vertical, Axel Toupane devrait signer un contrat de 10 jours avec les Nuggets et ainsi devenir le douzième Français de NBA. À Denver, il retrouvera d’ailleurs Joffrey Lauvergne.

Âgé de 23 ans, Toupane a passé quatre années à Strasbourg avant de partir pour la D-League. Depuis le début de la saison, il tourne à 14,6 points, 5,6 rebonds et 3,6 passes de moyenne par rencontre avec le Toronto 905.

L’image : Chandler Parsons (Mavericks) s’aide de la planche

Le tweet : Joyeux anniversaire Chris Webber !

Tous les résultats de la nuit

Hornets – Suns : 126-92
Heat – Bulls : 129-111
Knicks – Blazers : 85-104
Mavericks – Magic : 121-108
Warriors – Hawks : 109-105 (a.p.)
Lakers – Nets : 107-101

0 commentaire
Vous lisez :