Basketball > NBA

San Antonio crée la polémique à Miami en perdant sans ses stars


Par AFP
Dernière mise à jour Le 30/11/2012 à 08:22 -
Par AFP - Le 30/11/2012 à 08:22
San Antonio crée la polémique à Miami en perdant sans ses starsL'entraîneur de San Antonio a créé la polémique jeudi en laissant au repos quatre de ses titulaires, dont Tony Parker, pour le déplacement chez le champion en titre, Miami, soldé par une défaite (105-100) dans un match retransmis à la télévision au plan national.
 

Après la victoire mercredi de San Antonio à Orlando (110-89), Gregg Popovich a renvoyé Tim Duncan, Manu Ginobili, Danny Green et Parker, soit les quatre cinquièmes de son équipe type, à la maison alors que l'équipe prenait la direction de Miami pour un rendez-vous de prestige. "C'est dans le meilleur intérêt de l'équipe", a déclaré Popovich avant la rencontre, cité par le San Antonio Express News. Cette décision avait été prise depuis longtemps. C'est une décision sage, à défaut d'être populaire."

San Antonio s'est incliné 105-100 sur un panier à trois points de Ray Allen (20 points) à une vingtaine de secondes de la fin du match. Les Spurs jouaient à Miami leur sixième match à l'extérieur d'affilée, leur quatrième match en l'espace de seulement cinq jours, d'où le besoin de Popovich de faire reposer son "Big Three", constitué de trentenaires. Sachant que deux joueurs des Spurs sont actuellement blessés (Kawhi Leonard, Stephen Jackson), neuf joueurs seulement étaient disponibles à Miami. Entre les joueurs au repos et les blessés, les Spurs ont ainsi joué à Miami sans leurs cinq meilleurs marqueurs.

Ce choix de Popovich a provoqué la fureur du patron de la NBA David Stern, qui a présenté dans un communiqué "ses excuses à tous les fans de NBA" et annoncé des "sanctions substantielles à venir". "C'est une décision inacceptable de la part des San Antonio Spurs", a-t-il ajouté. Dans ce contexte, le rookie Français Nando de Colo a pu fêter en beauté sa première titularisation chez les Spurs, avec 15 points, 6 rebonds et 5 passes décisives, ses records en NBA, alors que Boris Diaw (12 pts, 6 rbds) a aussi débuté le match. De Colo s'est notamment distingué avec un panier à trois points qui a permis aux Spurs de creuser l'écart 92-85 à cinq minutes de la fin, mais les Heat ont réussi à clôturer la rencontre sur un passage à 20-8.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×