AFP

Les Lakers créent LA sensation en foudroyant Golden State (112-95)

Curry : "Même si on ne bat pas le record, cela ne nous fichera pas par terre"
Par AFP

Le 07/03/2016 à 11:37

NBA - Les Los Angeles Lakers, derniers de la Conférence Ouest, ont battu sans discussion l'actuel leader et champion en titre Golden State (112-95), dimanche. Une sacrée surprise qui ne contrarie par les Warriors plus que ça.

Miracle au Staples Center ! Les Lakers ont gagné un match, leur 13e cette saison en 64 tentatives, et pas contre n'importe qui : la meilleure équipe du championnat 2015-16, champion en titre et peut-être même de l'histoire. Les Lakers, qui traversent la pire période de leur glorieuse histoire, ont réussi dimanche un retentissant exploit (112-95).

Signe que les Lakers, vainqueurs à seize reprises du titre NBA mais incapables de participer aux play-offs depuis 2013, sont tombés bien bas, ce succès est présenté comme une énorme surprise.

D'un point de vue statistique, les observateurs ont rapidement noté que jamais une équipe présentant un bilan aussi catastrophique - 12 victoires et 51 défaites au coup d'envoi - n'avait réussi à battre une équipe aussi dominatrice - 55 victoires et 5 défaites.

Il faut dire que Golden State réalise une saison étourdissante avec le meilleur début de Championnat jamais réussi (24 victoires de suite) et une supériorité écoeurante à domicile (44 victoires de suite depuis le 27 janvier 2015) qui mettent les Warriors sur les bases du record des Chicago Bulls de Michael Jordan, auteurs en 1995-96 d'une saison régulière sans équivalent (72 v-10 d).

1 sur 10 à trois points

Sauf que Stephen Curry et ses coéquipiers étaient méconnaissables dimanche. "C'était une de ces journées où rien ne fonctionnait", a résumé le meilleur joueur de la saison 2014-15 qui a fini la rencontre avec 18 points et un famélique 6 sur 20 au tir, dont 1 sur 10 à trois points, sa spécialité. "On a manqué d'énergie en début de match, on a perdu trop de ballons (20, NDLR), on n'a pas réussi à se mettre dans les meilleures positions au shoot (13,3% de réussite à trois points, NDLR), ils ont de leur côté très bien joué", a-t-il regretté.

Nick Young célèbre la victoire à l'issue de Lakers - Golden State le 6 mars 2016

Golden State restait pourtant sur sept victoires de suite depuis sa dernière défaite, face à Portland le 19 février. "On va s'en remettre", a balayé Curry alors que son équipe a chuté cette saison face à des adversaires largement à sa portée (Milwaukee, Dallas, Détroit, Denver, Portland, Lakers). Son entraîneur Steve Kerr a lui aussi tenu à dédramatiser : "Même si on ne bat pas le record (de Chicago), cela ne nous fichera pas par terre", a-t-il martelé.

Cette victoire des Lakers a permis Kobe Bryant de connaître encore quelques frissons à cinq semaines de la fin de sa carrière.

Nowitzki dépasse les 1000 points

Diminué par une épaule douloureuse qui lui a fait manquer trois des quatre derniers matche des Lakers, le quintuple champion NBA a mis son équipe sur le rails avec ses 12 points en 24 minutes (4 sur 14 au tir). Puis, épuisé et l'épaule entourée d'un imposant bandage, il a encouragé de la ligne de touche ses jeunes coéquipiers comme Jordan Clarkson (25 pts) et D'Angelo Russell (21 pts).

"Ce match a montré aux jeunes qu'en faisant attention aux petits détails, on pouvait faire la différence", s'est félicité Bryant qui disputera le 13 avril contre Utah le dernier match de son longue carrière.

Parmi les autres rencontres de dimanche, Oklahoma City s'est imposé à Milwaukee 104 à 96 et Dallas s'est incliné à Denver en prolongation (116-114).

Dirk Nowitzki a pourtant marqué 30 points et dépassé les 1.000 points durant une saison pour la 16e fois dans sa carrière. Seuls Kareem Abdul-Jabbar (19), Karl Malone (18) et Tim Duncan (17) ont fait mieux que la star allemande des Mavericks.

Deux Français étaient en lice dimanche avec Denver : Joffrey Lauvergne a marqué deux points en 14 minutes et Axel Toupane, qui a signé un contrat de dix jours avec les Nuggets, a capté un rebond et distillé une passe décisive en 13 minutes.

0
0