AFP

NBA : Les Golden State Warriors et les San Antonio Spurs restent maîtres dans leur antre

Les Warriors et les Spurs toujours maîtres à la maison : ce qu'il faut retenir de la nuit
Par AFP

Mis à jourLe 13/03/2016 à 11:36

Publiéle 13/03/2016 à 08:28

Mis à jourLe 13/03/2016 à 11:36

Publiéle 13/03/2016 à 08:28

Article de AFP

NBA - Golden State et San Antonio ont de nouveau gagné à domicile samedi, respectivement contre Phoenix et Oklahoma City, et restent invaincus dans leur salle depuis le début de la saison.

Rien n'arrête les Spurs et les Warriors à domicile. Les deux meilleures équipes de la saison Golden State et San Antonio sont toujours invaincues dans leur salle où leur supériorité est sans équivalent, ou presque pour les Spurs, dans l'histoire. Golden State a signé sa 48e victoire consécutive à l'Oracle Arena, San Antonio sa 41e dans son antre, l'AT&T Center.

Les Warriors sont en train d'établir un nouveau record d'invincibilité depuis qu'ils ont dépassé les Chicago Bulls de Michael Jordan qui s'étaient arrêtés à 44 succès de suite devant leur public entre 1995 et 1996.Les Spurs réalisent eux la troisième série la plus longue alors que leur dernier revers à domicile remonte à tout juste un an, le 12 mars 2015, contre Cleveland (128-125 après prolongation).

Samedi, contre Oklahoma City (93-85), la franchise texane a dû attendre la quatrième période pour prendre ses distances. Kawhi Leonard (26 points au total) et LaMarcus Aldridge (24 points, 9 rebonds) ont alors pris le meilleur sur les deux stars d'OKC, Russell Westbrook et Kevin Durant, limités respectivement à 19 et 28 points.

Si Leonard et Aldridge ont brillé, leurs coéquipiers ont connu une soirée plus délicate, à l'image du meneur français Tony Parker qui a fini la rencontre avec quatre points, quatre passes et deux rebonds. "L'objectif est de progresser match après match, pas de battre des records", a insisté Leonard alors que son équipe affiche le meilleur bilan de son histoire à ce stade de la saison (56 v-10 d).

35 points pour Curry

Golden State aussi a mis du temps pour prendre le meilleur sur Phoenix (123-116). Stephen Curry et ses coéquipiers étaient même menés de neuf points au début de la quatrième période, mais le meilleur joueur de la saison 2014-15 a assommé les Suns avec 15 points, dont trois tirs primés, dans ce dernier quart-temps pour un total de 35 points. Il a bien été épaulé par Marreese Speights (25 pts), très précieux en l'absence d'Andre Iguoadala qui, blessé à une cheville, sera indisponible pendant deux semaines.

Le champion NBA en titre qui a déjà battu en 2015-16 deux records (meilleur début de saison avec 29 victoires et plus longue série d'invincibilité à domicile) est toujours dans les temps pour battre un autre record encore plus impressionnant, celui des Chicago Bulls qui avaient remporté 72 de leurs 82 matchs en 1995-96! Avec 59 victoires en 65 matchs, ils ont une victoire d'avance sur le tableau de marche des Bulls, mais ils se rendent samedi prochain à San Antonio pour un choc très attendu.

Belle série pour les Hornets de Batum

De son côté, Charlotte continue de surprendre : les Hornets ont signé leur septième victoire de suite, la 37e en 65 matchs, contre les Houston Rockets de James Harden (125-109). Grâce à leurs 13 victoires en quinze matchs, Kemba Walker (26 pts), Nicolas Batum (14 pts, 8 rebonds, 8 passes) et leurs coéquipiers ont bondi à la 5e place de la conférence Est (37 v-28 d).

Portland a donné une leçon à Orlando (121-84), décimé il est vrai par les blessures. Damian Lillard n'a même pas eu à forcer son talent (19 pts, 10 passes). Les Trail Blazers sont 6es à l'Ouest (35 v-32 d). En revanche, Dallas va mal : Dirk Nowitzki a pourtant inscrit 30 points contre Indiana, mais les Mavericks se sont inclinés 112 à 105 face aux Pacers et sont désormais 8es de la conférence Ouest (33 v-33 d). Dallas a perdu ses cinq derniers matchs, sa plus longue série de défaites depuis 2012-13, saison qui s'était terminée sans playoffs.

0 commentaire
Vous lisez :