AFP

James sonne la charge à Cleveland, Lillard tourne à 50 points : ce qu’il faut retenir de la nuit

James sonne la charge à Cleveland, Lillard tourne à 50 points : ce qu’il faut retenir de la nuit
Par AFP

Mis à jourLe 05/03/2016 à 15:11

Publiéle 05/03/2016 à 08:42

Mis à jourLe 05/03/2016 à 15:11

Publiéle 05/03/2016 à 08:42

Article de AFP

NBA - Emmené par un LeBron James hyperactif, Cleveland a prouvé que sa défaite à Washington était un accident en dominant cette fois les Wizards (108-83), vendredi. En revanche, Damian Lillard s'est demené avec 50 points mais ça n'a pas suffi pour Portland à Toronto (117-115).

Cinq jours après un lourd revers à Washington (113-99), Cleveland a pris sa revanche sur les Wizards, surclassés 108-83 vendredi, tandis que Damian Lillard a marqué 50 points pour la deuxième fois en moins d'un mois.

LeBron James a passé ses nerfs sur les Wizards : agacé par l'inconstance de son équipe qui avait perdu trois de ses cinq précédents matches, "King James" a bien failli finir la rencontre avec un "triple double" (19 points, 13 rebonds et 7 passes décisives).

En l'absence de Kevin Love, laissé au repos, les Cavaliers ont toujours fait la course face aux Wizards. "On a été agressif en attaque, on a perdu beaucoup moins de ballons, c'était un bon match", a apprécié James. Avec cette 43e victoire en 60 matches, Cleveland est toujours leader de la conférence Est, mais ses poursuivants restent sur ses talons.

Son dauphin Toronto est venu à bout de Portland 117 à 115 malgré les 50 points de Damian Lillard. Les Raptors qui ont signé leur 12e victoire de suite à domicile, nouveau record pour la franchise canadienne, ne comptent que deux victoires de retard sur les Cavaliers (41 v-19 d).

Les Boston Celtics aussi sont en forme : ils sont venus à bout des Knicks (105-104) grâce aux 32 points d'Isaiah Thomas. Il faut remonter à la saison 1990-91 de l'équipe la plus titrée de l'histoire de la NBA pour trouver trace d'une série de 13 victoires consécutives à domicile.

Si Boston (3e, 38 v-25 d) peut commencer à penser aux play-offs, les Knicks, eux, s'en éloignent inexorablement après cette douzième défaite en 14 matches. Ils sont 13e avec 25 victoires et 38 défaites et la star Carmelo Anthony (30 pts, 7 rbds) cache de plus en plus difficilement sa frustration.

De son côté, Charlotte a consolidé sa 6e place (33 v-28 d) dans la conférence Est en battant un adversaire direct pour les play-offs, Indiana (108-101). Kemba Walker a inscrit 33 points et Nicolas Batum en a ajouté 31.

Enfin, Phoenix a mis fin à sa série de 17 défaites de suite à l'extérieur en dominant à la surprise générale Orlando dans sa salle (102-84).

Le joueur : Damian Lillard

Si Stephen Curry, le meneur de Golden State, affolent les statistiques, il s'est découvert ces dernières semaines un rival de taille, capable lui-aussi d'improbables tirs à trois points. A Toronto, Lillard a inscrit 50 points (16 sur 28 au tir, dont 6 sur 13 à trois points), moins d'un mois après ses 51 points lors de la victoire de Portland devant Golden State (137-105). Curry et Lillard sont les deux seuls joueurs à avoir atteint les 50 points en un match à deux reprises cette saison. Le meneur des Trail Blazers est seulement le deuxième joueur dans l'histoire de son équipe à réussir cet exploit en une saison.

La "stat" : 24 sur 25

Contre Portland, DeMar DeRozan a frôlé la perfection aux lancers francs: il a manqué sa dernière tentative, ce qui l'a privé d'un record, mais avec ses 38 points, il a offert à Toronto sa 41e victoire de la saison.

0 commentaire
Vous lisez :