Eurosport

NBA : Golden State, San Antonio et Cleveland, cadors implacables

Golden State, San Antonio et Cleveland, cadors implacables
Par AFP

Mis à jourLe 09/01/2016 à 10:17

Publiéle 09/01/2016 à 10:14

Mis à jourLe 09/01/2016 à 10:17

Publiéle 09/01/2016 à 10:14

Article de AFP

BASKETBALL - Golden State, San Antonio et Cleveland ont continué de régner sur la NBA, vendredi. Même si ce ne fut pas toujours facile.

Le champion en titre Golden State et ses deux principaux rivaux, San Antonio et Cleveland, ont à nouveau écoeuré leurs adversaires respectifs vendredi, même si les Spurs ont connu une grosse frayeur.

San Antonio a été malmené par les New York Knicks, mais a signé (100-99) sa 22e victoire consécutive à domicile depuis le début de la saison, sa 31e de suite au AT&T Center en saison régulière, si l'on inclut les neuf succès de la fin de saison dernière. La franchise texane a souffert face au "rookie" letton des Knicks Kristaps Porzingis, qui poursuit sur la lancée de son début de saison sans complexes (28 points, 11 rebonds).

Seul Golden State fait mieux que San Antonio (32 v-6 d): les Warriors ont surclassé Portland dans sa salle 128 à 108 pour signer leur 34e victoire en 36 matches cette saison. Draymond Green a fini la rencontre avec un "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus, 11 points, 13 rebonds, 10 passes), son 4e lors des cinq derniers matches, tandis que Stephen Curry et Klay Thompson ont marqué respectivement 26 et 36 points.

Cleveland n'a pas fait de détails face à Minnesota : emmenés par Kevin Love (20 pts) et J.R. Smith (27 pts, 5 sur 6 à 3 points), les Cavaliers de LeBron James (13 pts, 12 rbds, 8 passes) ont dominé les Timberwolves 125 à 99. Ils ont aligné une sixième victoire, la troisième consécutive avec au moins 120 points marqués. Les "Cavs" caracolent en tête de la conférence Est avec 25 victoires en 34 matches.

Le joueur du jour : Lou Williams

Le meneur des Lakers a failli à lui seul surprendre Oklahoma City et ses stars Russell Westbrook (36 pts) et Kevin Durant (24 pts). Alors que le Thunder se dirigeait vers un succès facile, Williams a sonné la révolte des Lakers dans le 4e quart-temps: il a inscrit 23 points durant cette période et son équipe est passé brièvement en tête, avant de s'incliner 117 à 113. Williams a fini la rencontre avec 44 points, nouveau record personnel et meilleure soirée pour un joueur des Lakers autre que Kobe Bryant depuis...mars 2003.

Le chiffre du jour : 8

Comme le nombre de "triple double" réussis depuis le coup d'envoi de la saison 2015-2016 par Draymond Green. Le costaud de Golden State est bien parti pour battre Jason Kidd qui avait fini la saison 2007-08 avec 13 "triple", "record" NBA depuis 2000.

0 commentaire
Vous lisez :