AFP

Kobe Bryant et LeBron James se disent adieu, les rookies flambent : ce qu’il faut retenir de la nuit

Kobe et LeBron se disent adieu, les rookies flambent : ce qu’il faut retenir de la nuit

Mis à jourLe 11/03/2016 à 09:22

Publiéle 11/03/2016 à 09:02

Mis à jourLe 11/03/2016 à 09:22

Publiéle 11/03/2016 à 09:02

Article de Alain Mattei

NBA - Kobe Bryant aime les grands rendez-vous, et il a été à la hauteur pour sa dernière opposition avec LeBron James. Pendant que la star des Lakers tourne la page, la relève se prépare, avec une belle soirée pour Devin Booker et Emmanuel Mudiay. Et sinon, ça ne s'arrange pas entre DeMarcus Cousins et George Karl.

Le match : les Cavaliers battent les Lakers (120-108) pour la dernière entre Kobe et LeBron

Il n’y a pas vraiment eu de suspense, mais ce match avait forcément une importance symbolique dans la tournée d’adieux de Kobe Bryant. Depuis 2006, aucune finale NBA ne s’est jouée sans la star des Lakers ou LeBron James. Leur dernière opposition était donc attendue, et le Black Mamba a répondu présent. Bryant a ainsi signé un de ses meilleurs matchs de la saison avec 26 points à 11/16 au tir.

Mais, même sans Kevin Love, les Cavaliers n’ont pas eu de mal à s’imposer. James a marqué 24 points, Kyrie Irving en a ajouté 26, et Cleveland a remporté chaque quart-temps. Comme souvent cette année, il n’y a pas eu de money time pour les Lakers, et Bryant a retrouvé le banc à deux minutes de la fin sous une ovation du public. L’essentiel était ailleurs.

Le joueur : records en carrière pour Devin Booker (35 pts) et Emmanuel Mudiay (30 pts)

Oui, les Suns continuent de perdre. Cette fois, c’était contre les Nuggets (116-98). Mais il faut parler de Devin Booker. Le 13e choix de la dernière draft a battu son record en carrière avec 35 unités. C’est la troisième fois qu’il passe la barre des 30 points au mois de mars ! Une des rares satisfactions de l’année à Phoenix.

Du côté de Denver, Emmanuel Mudiay établit aussi sa nouvelle référence personnelle avec 30 unités. Belle soirée pour les deux rookies.

La stat : 15 000

Ils sont désormais six dans l’histoire de la NBA a avoir capté au moins 15 000 rebonds. Tim Duncan est rentré dans ce club lors de la victoire des Spurs sur les Bulls (109-101). L’intérieur de San Antonio devient aussi le second joueur à atteindre à la fois 25 000 points, 15 000 rebonds et 3 000 contres. Kareem Abdul-Jabbar est le seul autre homme à afficher de telles statistiques, même s’il faut préciser que les contres n’étaient pas comptabilisés avant 1974, ce qui exclut des légendes comme Bill Russell et Wilt Chamberlain. Une catégorie à part à laquelle appartient aussi Tim Duncan.

Le Français : Tony Parker donne le tournis aux Bulls

De nouveau au complet, les Spurs ont fait parler leur collectif, et Tony Parker s’est occupé de distribuer le caviar. Le meneur des Bleus a distillé 12 passes décisives, tout en ajoutant 20 points (10/16) et 4 rebonds. Les Bulls ont bien résisté, mais Kawhi Leonard (29 pts) et LaMarcus Aldridge (26 pts) étaient là pour aider Parker a finir le boulot.

Tous les Français

Le tweet : DeMarcus Cousins contrarié

Suspendu pour un match par son équipe pour avoir crié sur son coach, DeMarcus Cousins a mis en ligne plusieurs messages sur Instagram. Le thème général : on vous ment, et la vérité va sortir. Ambiance.

L’image : showtime à Los Angeles pour LeBron James

Tous les scores (et les résumés) des matches de la nuit

Raptors – Hawks : 104-96

Spurs – Bulls : 109-101

Nuggets – Suns : 116-98

0 commentaire
Vous lisez :