AFP

Vintage Kobe, Houston repart et Toronto déroule : ce qu'il faut retenir de la nuit

Vintage Kobe, Houston repart et Toronto déroule : ce qu'il faut retenir de la nuit

Mis à jourLe 03/02/2016 à 08:25

Publiéle 03/02/2016 à 07:47

Mis à jourLe 03/02/2016 à 08:25

Publiéle 03/02/2016 à 07:47

Article de Maxime Dupuis

Kobe Bryant a réussi son meilleur match de la saison, mardi face à Minnesota. L'arrière bientôt retraité a scoré 38 points et LA a gagné (119-115). Les Rockets ont mis fin à une série de trois défaites grâce à une victoire sur Miami (115-102). Toronto s'est imposé à Phoenix (97-104) et n'est plus très loin de Cleveland, leader à l'Est.

Kobe Bryant n'est plus tout à fait Kobe. Mais il a de beaux restes. C'est sans doute ce qu'on dû penser les Timberwolves, mardi soir. L'arrière des Lakers, qui croisait la route de Kevin Garnett pour la dernière fois, s'est fait plaisir et a propulsé LA vers une première victoire depuis belle lurette. Les Californiens, battus lors de leurs neuf dernières sorties, se sont imposés 119-115 avec 38 points, 5 rebonds et 5 passes du Black Mamba. Comme au bon vieux temps. Andrew Wiggins et ses 30 points n'ont pas pesé lourd. Quand KB passe les 30 points cette saison, les Lakers gagnent toujours (3-0). Dommage qu'il n'ait plus les jambes pour le faire plus souvent.

Harden altruiste

A Houston, la saison continue à faire des montagnes russes. Après avoir concédé trois défaites de rang, les Rockets ont relancé la machine face au Heat de Miami (115-102). Merci James Harden. Mais, une fois n'est pas coutume, ce n'est pas sa ligne au scoring (26 points) que l'on retiendra. Mais ses passes. Le barbu le plus célèbre de la Ligue s'est fendu de 14 assists, record en carrière égalé. Cette évolution récente de son jeu a bien facilité la tâche des Texans. Les Floridiens ont pu comptr sur Luol Deng (17 points) mais sa performance n'a pas suffi.

Un peu plus à l'ouest du pays, Phoenix débutait sa nouvelle vie avec Earl Watson sur le banc. Les Suns ont commencé par une défaite face aux Raptors. Rien d'illogique tant la franchise de l'Ontario réussit (encore) une saison accomplie. Kyle Lowry a marqué 26 points et, bien épaulé par DeMar DeRozan (22 unités), propulsé Torono vers un 33e succès cette saison. Côté Suns, Markieff Morris, sorti du formol, a scoré 30 points et pris 11 rebonds.

0 commentaire
Vous lisez :