AFP

Chicago dans la polémique, les Wizards Otto-portés : ce qu'il faut retenir de la nuit

Les Bulls et Butler dans la polémique, les Wizards Otto-portés : ce qu’il faut retenir de la nuit

Le 17/02/2017 à 08:43

Deux petits matchs au programme avant de filer au All-Star Weekend, mais il n'en fallait pas plus pour créer de la tension. À Chicago, les Celtics sont repartis avec une vilaine impression : celle de s'être fait voler le match. Pas de drame pour les Wizards, vainqueurs pour la onzième fois en douze sorties.

Le match : les Bulls battent les Celtics sur une décision litigieuse (104-103)

Grosse tension à Chicago après le succès des Bulls sur les Celtics. Jimmy Butler (29 pts, 4 rbds, 7 pds) a obtenu une faute sur un tir raté à 9 dixièmes de la fin, avant de rentrer deux lancers francs pour donner la victoire à son équipe. Sauf que les hommes verts ne sont pas d’accord.

"Nous avons gagné ce match, a même assuré Isaiah Thomas à ESPN après la partie. Une superbe action défensive par Marcus Smart et l’arbitre a donné un coup de sifflet horrible. C’était mauvais."

Butler n’est pas d’accord.

"Une faute est une faute. Il a touché mon coude. Je me fiche de ce que les gens disent. Je pense que j’aurais marqué s’il n’avait pas altéré mon tir."

Sur les images, difficile de juger.

Après ces lancers, Al Horford a manqué le dernier tir sur le buzzer. Une grosse désillusion pour des Celtics qui menaient 58-52 à la pause. Mais un gros avantage au rebond (51-31) a permis à Chicago de rester dans le match, puis d’accrocher la gagne au bout de la polémique.

Le joueur : Otto Porter (25 pts, 8 rbds)

Les Wizards vont bien, et c’est aussi grâce à Otto Porter. Contre les Pacers, l’ailier a encore rentré six tirs primés, pour terminer avec 25 unités et 8 rebonds. Porter a marqué le premier panier du match, puis 18 points en première mi-temps, et son équipe n’a jamais été menée.

La stat : 41

Boston a perdu, mais Isaiah Thomas (29 pts, 7 pds) est entré dans l’histoire de la franchise, avec un 41e match à plus de 20 points. Tout simplement du jamais-vu sous le maillot des Celtics, qui a pourtant connu beaucoup de choses.

Les Français : les stats pour Seraphin, la victoire pour Mahinmi

Les deux Français de la nuit étaient opposés. Ce sont les Wizards de Ian Mahinmi qui l’ont emporté, mais Kevin Seraphin était une nouvelle fois titulaire, et il a passé 25 minutes sur le parquet. Des bonnes nouvelles pour tout le monde, donc.

Kevin Seraphin (Pacers) : 9 pts, 5 rbds, 1 pd en 25 mns
Ian Mahinmi (Wizards) : 5 pts, 4 rbds en 13 mns

L’image : même de près, Otto Porter était magique

Sympa : avant de partir au All-Star Game, John Wall fait un heureux

Tous les scores

Pacers – Wizards : 98-111
Bulls – Celtics : 104-103

0
0