Getty Images

Harden et Houston dominateurs, Butler et Chicago surprenants

Harden et Houston dominateurs, Butler et Chicago surprenants

Le 17/04/2017 à 08:34

NBA - Suite des premiers matches du premier tour des playoffs cette nuit. Portés par un très grand Jimmy Butler, les Bulls ont créé la surprise en battant Boston dans un contexte particulier. Les Rockets de James Harden ont écrasé le Oklahoma City Thunder.

Jimmy Butler superstar d’une soirée triste à Boston

Submergé par l’émotion, Isaiah Thomas n’a pas pu s’empêcher de craquer. Moins de 48 heures avant le coup d’envoi des playoffs pour ses Boston Celtics, sa sœur Chyna est décédée dans un accident de voiture. Il était pourtant bien là, en tenue, à l’échauffement. Avec la tête et le cœur évidemment ailleurs. C’est en larmes qu’il s’est isolé sur un coin du parquet pendant la traditionnelle séance de shoots d’avant-match. C’est encore en larmes qu’il a déboulé sur le parquet, ovationné par le public, lors de l’introduction des joueurs. Un contexte extrêmement délicat pour une rencontre des playoffs.

Thomas a tout donné dans la douleur. Il a terminé avec 33 points, 5 rebonds et 6 passes. Mais il a manqué d’énergie pour garder Boston sur les bons rails en fin de match. Il faut dire que les Celtics sont tombés sur un très grand Jimmy Butler. En bonhomme, le leader des Bulls a inscrit 23 de ses 30 points (auxquels s’ajoutent 9 rebonds) en seconde période. Ses 10 points consécutifs en début de quatrième quart temps ont permis à Chicago de prendre l’avantage. Ce sont ensuite ses trois lancers de suite qui ont offert un premier matelas confortable à son équipe à quatre minutes de la sirène (95-88). Inspiré en attaque, il s’est aussi illustré en défense en se chargeant lui-même de ralentir Thomas dans les moments les plus chauds de la rencontre. Une performance complète et une victoire très précieuse pour les taureaux (106-102).

Le facteur X : Bobby Portis

Le jeune intérieur des Bulls était le deuxième meilleur joueur sur le terrain cette nuit. Combatif et précis, il a compilé 19 points à 8/10 aux tirs (3/4 derrière la ligne à trois-points) et 9 rebonds en 29 minutes. Dans son sillage, les remplaçants de Chicago ont dominé ceux de Boston (35 à 23). Typiquement le genre de performance dont les Bulls auront besoin pour éliminer la première tête de série à l’Est.

Thomas incertain pour le deuxième match

La star des Celtics pourrait se rendre chez lui, à Seattle, pour assister aux funérailles de sa petite sœur Chyna.

« S’il a besoin de rester ici (à Boston) et s’il veut rester, nous serons là pour le soutenir. S’il a veut et a besoin d’aller à Seattle, alors il doit aller à Seattle. C’est à lui de décider », a déjà confié le coach de Boston Brad Stevens.

Le deuxième match de la série est prévu pour mardi soir. Sans Isaiah Thomas, les Celtics seraient tout simplement privés de leur meilleur joueur. La défaite leur est presque déjà interdite, sous peine de partir à Chicago avec un handicap de 0-2.

Entre Houston et Oklahoma City, il n’y a pas de duel

Rockets – Thunder, c’est d’abord James Harden face à Russell Westbrook. Les deux monstres statistiques qui se sont disputés le trophée de MVP de la saison. Les votes ont déjà été enregistrés et le vainqueur ne sera pas annoncé avant la fin des playoffs. Mais difficile de ne pas voir à travers cette série un duel direct entre deux alpha dogs déterminés à marquer leur territoire.

Harden est sorti vainqueur haut la main de la première manche cette nuit. Individuellement, il était au-dessus : 37 points, 7 rebonds et 9 passes. Westbrook, lui, s’est complètement troué. Il a vendengé (6/23 aux tirs, 9 balles perdues) même s’il a tout de même fini le match en tête de toutes les catégories statistiques de son équipe (22 pts, 11 rbds, 7 pds).

Mais collectivement, il n’y avait vraiment pas photo entre Houston et Oklahoma City. Les Texans sont plus complets, plus efficaces… et tout simplement plus forts. D’où la grosse claque reçue par le Thunder sur ce premier match (118-87).

Le facteur X : Patrick Beverley

Le chien de garde attiré des Rockets a sorti le meilleur match de sa carrière en playoffs cette nuit. Il a défendu sur Westbrook avec acharnement, poussant constamment le meneur du Thunder à la faute (3/9 aux tirs et plusieurs balles perdues par le All-Star quand Beverley défendait sur lui). Il a aussi été brillant de l’autre côté du parquet (21 points à 8/13) tout en prenant des rebonds à la pelle (10).

La stat : 75

Soit le nombre de points inscrits en cumulé par Damian Lillard (34 pts) et C.J. McCollum (41 pts) contre Golden State cette nuit. Le duo d’arrières des Trail Blazers était déjà le plus prolifique de la NBA cette saison et ils ont pris le dessus sur leurs glorieux adversaires, Klay Thompson et Stephen Curry (44 points hier). Tout de même insuffisant pour l’emporter. Les deux pistoleros vont devoir en faire encore plus pour réellement secouer les Warriors.

Tous les scores

Wizards – Hawks : 114-107
Warriors – Trail Blazers : 121-109
Celtics – Bulls : 102-106
Rockets – Thunder : 118-87

0
0