Getty Images

Info de la nuit : L'échange Kyrie Irving / Isaiah Thomas officialisé par Cleveland et Boston

Irving file à Boston, Thomas rejoint Cleveland : la NBA change de visage

Le 23/08/2017 à 07:14Mis à jour Le 23/08/2017 à 08:52

NBA - Cleveland et Boston ont acté le plus gros coup de cet été en NBA : l'échange entre Kyrie Irving, qui rejoint les Celtics, et Isaiah Thomas qui, lui, file aux Cavaliers. Les champions 2016 récupèrent, en plus du meneur de jeu, Jae Crowder, Ante Zizic et le premier choix à la draft 2018 de Brooklyn.

La nouvelle va modifier une partie du visage de la NBA : Cleveland et Boston ont procédé à un échange entre Kyrie Irving et Isaiah Thomas. Le premier, sacré champion en 2016 avec les Cavaliers, rejoint Boston et Gordon Hayward (recruté au mois de juillet) pour redessiner l'équipe des Celtics. Le Cleveland de LeBron James récupère en échange Isaiah Thomas donc, mais aussi Jae Crowder, Ante Zizic et le premier tour de Brooklyn à la draft 2018. Le premier match de la saison (le 18 octobre) sera scruté avec attention : Cleveland recevra… Boston.

Le départ de Kyrie Irving était dans l'ère du temps. Le meneur de jeu avait demandé à quitter Cleveland, en grande partie, selon les médias américains, en raison de sa relation avec LeBron James. Les dirigeants des Cavs avaient apporté un démenti à ces rumeurs et annoncé que le joueur continuerait avec eux. Mais il a finalement eu gain de cause et les bruits l'envoyant à Boston en échange de Thomas se sont confirmés. Il lui reste encore deux ans de contrat mais il a annoncé, selon ESPN, que son souhait était de prolonger quand ce sera possible avec sa nouvelle équipe, Boston.

Pour Cleveland, c'est une belle opération vu la situation

Mis sous pression par la volonté d'Irving de changer d'air après six saisons dans l'Ohio, Cleveland s'en sort finalement assez bien avec ce trade. Bien sûr, les Cavs perdent le numéro 1 de la draft 2011. Le lieutenant de LeBron James. L'auteur du shoot à trois points décisif qui restera dans l'histoire lors du Game 7 des finales 2016. Mais ils récupèrent du lourd en échange.

Isaiah Thomas est un double All Star, un scoreur d'exception qui tournait à 28.9 points de moyenne la saison passée. L'arrière va devoir trouver sa place aux côtés de LeBron. Mais il n'y a pas de raisons que cela ne fonctionne pas. Jae Crowder, qui tournait à 13.9 points et 5.8 rebonds la saison passée, va lui apporter sa dureté et sa capacité à défendre sur plusieurs postes. Et c'est en plus un shooteur fiable de loin.

Enfin, Ante Zizic est un pivot d'avenir. S'il est encore jeune (20 ans) et sûrement encore tendre pour la NBA, ses 2m11 pourraient bien faire du bien aux Cavs à un poste où ils manquent de rotation. Cette saison, le Croate a déjà montré de belles choses en Euroligue avec le club turc Darüşşafaka (9 pts, 6.7 rbds en 21 minutes). Et pour couronner le tout, la franchise de l'Ohio a aussi récupéré le premier tour de draft des Nets en 2018, qui devrait leur offrir un joli nom. En clair, le champion 2016 peut se féliciter.

Après Gordon Hayward, Boston poursuit son lifting

De son côté, Boston confirme son amour du risque. Mais c'était sûrement trop tentant pour l'audacieux Danny Ainge. Alors qu'Isaiah Thomas risquait de filer sous d'autres cieux à l'été 2018 pour signer un contrat maximum, la franchise du Massachusetts a pris le pari de changer son fusil d'épaule en s'offrant les services de Kyrie Irving, une star de 25 ans qui a déjà un joli vécu dans la Ligue et de belles années devant lui.

"Kyrie est l'un des meilleurs marqueurs de la NBA. Il l'a prouvé au plus haut niveau, les finales NBA, ces trois dernières années. Il a été champion NBA, médaillé d'or olympique et quatre fois All Star", se félicite dans un communiqué le président des opérations basketball des Celtics Danny Ainge, ajoutant: "nous pensons que ses meilleures années sont à venir".

Après avoir déjà réussi un coup de maitre en attirant Gordon Hayward cet été, Boston a poursuivi de belle manière son lifting. Avec des stars comme Irving et Hayward, des ailiers prometteurs comme Jaylen Brown et Jayson Tatum - les numéros 3 des deux dernières draft - ou encore Marcus Morris et Al Horford à l'intérieur, les C's, qui ont aussi toujours Marcus Smart, semblent armés. Meilleure franchise de la conférence Est en saison régulière l'an dernier avant d'être éliminée en finale de conférence par Cleveland (4-1), Boston a un bel avenir devant lui si la sauce prend.

Avec Lucile ALARD

0
0