Getty Images

Utah punit les Clippers et s'envole vers Golden State

Utah punit les Clippers et s'envole vers Golden State
Par AFP

Le 01/05/2017 à 00:18Mis à jour Le 01/05/2017 à 00:28

NBA - Utah a réussi l'exploit de se qualifier pour le deuxième tour des playoffs en s'imposant dans le Game 7 sur le parquet des Clippers (91-104). Diminués par l'absence de Blake Griffin, les joueurs de L.A. n'ont jamais semblé en mesure de s'imposer. Les visiteurs ont pu compter sur leur collectif pour faire la différence, et ce malgré le non-match de Rudy Gobert.

Utah a empoché le dernier billet pour le 2e tour des play-offs NBA en battant (104-91) les Los Angeles Clippers pour la quatrième fois, la troisième fois dans leur salle, dimanche. Le Jazz a remporté la série quatre victoires à trois et sera opposé, à partir de mardi, à Golden State, meilleure équipe de la saison régulière et grand favori pour le titre 2017.

La franchise de Salt Lake City a surclassé les locaux grâce à Gordon Hayward (26 pts) et Derrick Favors (17 pts) à partir de la 2e période une bien pâle équipe des Clippers. Chris Paul (13 pts) et ses coéquipiers, déjà au bord de la rupture à la pause (46-39), ont sombré lors du 3e quart-temps où ils compté jusqu'à 21 points de retard (71-50).

Le Jazz malgré un Gobert transparent

Utah a dû pourtant se passer pendant l'essentiel de la rencontre de son pivot français Rudy Gobert, qui s'était tordu la cheville droite vendredi lors du match N.6. Il a écopé rapidement de trois fautes personnelles, obligeant son entraîneur à gérer son temps de jeu. Il a été exclu après sa sixième faute personnelle en fin de match avec un bilan personnel d'un point et quatre rebonds.

Utah, de retour en play-offs pour la première fois depuis 2012, n'avait plus passé le 1er tour depuis 2010 et gagné un match N.7 depuis 2007.

Cette nouvelle campagne décevante des Clippers devrait déclencher une refonte de l'équipe, avec les départs possibles de Chris Paul et/ou de Blake Griffin, encore blessé, tandis que Paul Pierce a disputé à 39 ans le dernier match de sa glorieuse carrière durant laquelle il a remporté le titre NBA avec les Celtics en 2008.

0
0