AFP

Miami grappille, Harden régale : ce qu’il faut retenir de la nuit

Miami grappille, Harden régale : ce qu’il faut retenir de la nuit
Par AFP

Le 18/03/2017 à 08:37Mis à jour Le 18/03/2017 à 08:46

NBA - Changement à l’est. En l’espace d’une nuit, le Heat de Miami a repris une place plus digne de son rang, à savoir la 7e, qualificative pour les play-offs après sa victoire face aux Timberwolves (123-105). Dans sa lutte pour le titre de MVP, James Harden s’est offert une belle soirée avec un triple double spectaculaire malgré la défaite de Houston à la Nouvelle-Orléans.

Le match : le Heat redevient brûlant

Après une première partie de saison catastrophique, Miami a retrouvé des raisons d'espérer et peut songer aux play-offs après sa victoire devant Minnesota (123-105), vendredi. Pour la première fois de la saison, le Heat, passé de la 9e à la 7e place en une soirée, occupe une place qualificative pour les play-offs. Alors qu'elle n'avait remporté que onze de ses 41 premiers matches de la saison, la franchise floridienne a gagné 23 de ses 28 derniers matches grâce notamment à son pivot Hassan Whiteside. Contre les Timberwolves, il a marqué 23 points et capté 14 rebonds, soit son onzième "double double" (deux catégories de statistiques à dix unités et plus) consécutif, record égalé de son équipe.

Minnesota était pourtant en grande forme grâce à Karl-Anthony Towns (31 pts, 11 rbds) et Ricky Rubio (20 pts), mais Miami a réussi son meilleur match de la saison au tir (58,8% de réussite) et Goran Dragic a été décisif dans le 4e quart-temps avec 12 points. "Nous avons encore beaucoup de chemin à faire, on ne peut pas se relâcher", a prévenu Erik Spoelstra. L'entraîneur de Miami n'a pas pu savourer totalement cette victoire, car il a vu Dion Waiters, qui tourne à des moyennes de 16,1 points et 3,4 rebonds par match, sortir sur blessure à la cheville gauche.

Le joueur : James Harden a pourtant tout fait

A l'Ouest, la star de Houston James Harden a signé son 18e "triple double" de la saison, sans pouvoir empêcher la défaite des Rockets à La Nouvelle-Orléans 128 à 112. Harden, à la lutte avec Russell Westbrook pour le trophée de meilleur joueur de la saison (MVP), a fini la rencontre avec 41 points, 14 rebonds et 11 passes décisives. Il s'agit de son sixième "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 40 points et plus, nouveau record en NBA.

Mais les Rockets ont compté jusqu'à 23 points de retard sur les Pélicans, pourtant privés de DeMarcus Cousins, touché à un genou. Anthony Davis, discret lors des deux premières périodes, a marqué 24 points et capté 14 rebonds, ce qui a permis à "NOLA" de signer sa 28e victoire en 69 matches (12e). "Ils nous ont dominé avec leur agressivité", a regretté Harden.

La stat : 20

Comme le nombre de passes décisives délivrées par John Wall pour les Wizards, record personnel. Bien aidé par Bradley Beal (24 points), Washington et son meneur de jeu sont venus à bout des Bulls (112-107).

L’image : le dunk de Nick Young (et la réaction du banc)

Le WTF : Vucevic, à votre service

Les résultats :

  • Philadelphia 76ers 116 – 74 Dallas Mavericks
  • Washington Wizards 112 – 107 Chicago Bulls
  • Brooklyn Nets 95 – 98 Boston Celtics
  • Detroit Pistons 75 – 87 Toronto Raptors
  • New Orleans Pelicans 128 – 112 Houston Rockets
  • Miami Heat 123 – 105 Minnesota Timberwolves
  • Phoenix Suns 103 – 109 Orlando Magic
  • L.A. Lakers 103 – 107 Milwaukee Bucks
0
0