Getty Images

Les Warriors sans Curry, ça donne quoi ? Un triple-double de Kevin Durant !

Les Warriors sans Curry, ça donne quoi ? Un triple-double de Kevin Durant !

Le 07/12/2017 à 07:35Mis à jour Le 07/12/2017 à 07:41

NBA - Privés de Stephen Curry, touché à la cheville, les champions en titre ont confié les clés de l'attaque à Kevin Durant. Un premier test réussi avec les 35 points, 11 rebonds et 10 passes de l'ancien MVP. Et surtout la victoire en prime pour Golden State.

Le match : Kevin Durant en triple-double en l’absence de Stephen Curry

Kevin Durant a beau être un basketteur plus fort et plus complet que Stephen Curry (ça se discute), c’est bien le double-MVP qui est le joueur le plus important des Golden State Warriors. Tout part de lui et de sa capacité à maintenir la défense à son plus haut niveau de stress rien qu’en faisant acte de présence sur le parquet. C’est donc un challenge intéressant qui attendait les champions en titre cette nuit – mais aussi lors des deux semaines à venir. Victime d’une entorse à la cheville, Curry a manqué le match contre les Hornets et il sera absent plusieurs matches.

Quel visage les Californiens vont-ils montrer en son absence ? La rencontre de la soirée nous a donné un premier aperçu. Premier constat : KD n’a pas vraiment eu besoin de période d’adaptation pour reprendre le contrôle d’une équipe. Il avait été élu MVP (en 2014) au cours d’une saison où Russell Westbrook avait manqué plusieurs rencontres pour le Thunder. Il était alors au cœur du jeu d’Oklahoma City. Même principe cette nuit. Le match a dû lui rappeler quelques bons souvenirs de cette campagne. Maître à jouer de Golden State sur le parquet de Charlotte, Durant a tout simplement compilé un triple-double : 35 points, 11 rebonds et 10 passes.

C’est amusant d’avoir la possibilité d’être créatif sur le parquet, qu’il s’agisse d’envoyer une passe lobée à JaVale McGee ou de s’élever pour tirer après quelques dribbles. J’ai eu le sentiment que je pouvais puiser dans mon bagage technique cette nuit“, expliquait l’intéressé, ravi de profiter d’un nouveau rôle plus central au sein de l’attaque des Warriors.

Son passage dans la peau du principal playmaker a donc fonctionné à merveille contre un adversaire cependant bien plus faible et privé de son coach, Steve Clifford, écarté du banc de touche pour des raisons médicales. Les Warriors se sont rapidement mis à l’abri (15 points d’avance à la mi-temps) et ils n’ont pas été rejoints. Ils l’ont donc logiquement emporté. Kevin Durant a désormais deux semaines pour profiter de son nouveau statut. Et pour se tester, aussi. Cette période sera importante pour l’équipe. Pour qu’elle réalise ce dont elle est capable sans Stephen Curry. Il y a des chances qu’elle en sorte grandie et donc encore plus forte.

Le joueur : DeMarcus Cousins absolument monstrueux contre Denver

Sans Nikola Jokic et sans Paul Millsap, tous les deux blessés, la raquette des Nuggets est nettement plus exposée. DeMarcus Cousins a donc profité de ce match contre Denver pour faire exploser les compteurs. Allez hop, 40 points, 22 rebonds, 4 passes et 4 blocks avec la victoire en prime ! Le pivot a rappelé le temps d’une rencontre pourquoi il était – et est toujours – parfois considéré comme le meilleur joueur de la ligue à son poste.

Car si son caractère de cochon lui joue des tours, DMC est quand même un athlète incroyable et un excellent basketteur capable de tout bien faire sur un terrain. Que ce soit shooter, attaquer le cercle, dribbler, passer ou écraser ses adversaires en puissance tel un bulldozer. Il a fait la totale aux Nuggets cette nuit. C’est aussi en défense qu’il s’est illustré. L’intérieur All-Star a calé 2 contres lors d’un 20-3 décisif pour permettre à New Orleans de créer l’écart dans le quatrième quart temps. De 97-94, le score est passé à 117-97. Et les Pelicans l’ont donc emporté 123-114.

La performance : LeBron James donne aux Cavaliers leur treizième victoire de suite

D’abord le panier de la soirée.

C’est sur ce superbe enchaînement que LeBron James a assuré à Cleveland un treizième succès consécutif. La meilleure série de victoires de l’histoire de la franchise égalée. Si le King a inscrit le panier décisif, il a excellé tout au long du match et pas seulement dans les quinze dernières secondes. Il a compilé 32 points, 11 rebonds et 9 passes. Une nouvelle superbe prestation pour un joueur à la quête de son cinquième trophée de MVP.

C’est sous l’impulsion de James que les Cavaliers ont su remonter un petit déficit en début de quatrième quart temps pour finalement se mettre au contrôle de la partie puis l’emporter. La fatigue commence à se faire ressentir pour les triples finalistes. Et c’est normal. Enchaîner les victoires demande une très haute dépense d’énergie physique mais surtout mentale. Rester concentré match après match est un exercice périlleux. Surtout au mois de décembre. D’où le fait qu’un adversaire plus faible comme Sacramento puisse mettre Cleveland en difficulté. Mais l’issue heureuse en dit tout de même long sur la montée en puissance des cadors de la Conférence Est et sur le niveau de jeu ahurissant de LeBron.

Les Français : C’est Evan Fournier qui régale… et se blesse à la cheville

Il y avait trois hommes au cœur du nouveau succès du Magic contre Atlanta. Parmi eux, Evan Fournier. L’arrière tricolore a inscrit 27 points en faisant preuve d’efficacité (12/21 aux tirs). Seul hic, il s’est fait mal à la cheville en tout début de prolongation. Les examens complémentaires n’ont révélé aucun dommage structurel. Espérons que cela ne soit rien de grave. Frank Ntilikina a lui cumulé 8 points et 3 interceptions lors de la victoire de New York contre Memphis. Nicolas Batum a fini avec 15 points, 5 rebonds et 4 passes contre Golden State. Joffrey Lauvergne n’a pas joué avec les Spurs contre Miami mais son coéquipier Tony Parker a pesé sur la victoire de San Antonio en compilant 10 points et 9 passes.

Tous les scores

Cavaliers – Kings : 101-95
Pacers – Bulls : 98-96
Magic – Hawks : 110-106
Celtics – Mavericks : 97-90
Knicks – Grizzlies : 99-88
Hornets – Warriors : 87-101
Bucks – Pistons : 104-100
Pelicans – Nuggets : 123-114
Spurs – Heat : 117-103
Clippers – Timberwolves : 107-113

0
0