Getty Images

Premier match et premier triple-double pour Russell Westbrook !

Premier match et premier triple-double pour Westbrook !

Le 20/10/2017 à 07:40Mis à jour Le 20/10/2017 à 08:41

NBA - Le MVP en titre n'a pas perdu de temps. Russell Westbrook a posté 21 points, 10 rebonds et 16 passes pour sa première sortie de la saison contre New York.

Une première réussie pour Westbrook et le trio du Thunder

Statistiquement parlant, la dernière saison de Russell Westbrook était absolument phénoménale. Une anomalie dans l’histoire. Le meneur du Thunder est devenu seulement le deuxième joueur (après Oscar Roberston) à avoir bouclé un exercice avec un triple-double de moyenne au compteur. Complètement dingue. Un exploit réalisé grâce à 42 deux matches avec plus de trois unités dans trois catégories statistiques différentes. Là encore, un record. La superstar a ainsi été récompensée avec le trophée de MVP de la saison.

Avec l’intersaison tout aussi folle d’Oklahoma City, les triples-doubles de Westbrook ont été relégués au second plan. L’angle des conversations a changé : comment le Thunder allait réussir à faire jouer ensemble son bulldozer avec les autres mangeurs de ballon que sont Paul George et Carmelo Anthony ?

Le MVP en personne a donné un premier élément de réponse cette nuit. En claquant… un triple-double. Altruiste et efficace, - 12 tirs tentés seulement, 7 réussis - il a fait circuler la balle pour s’assurer que ses deux coéquipiers All-Stars soient mis dans de bonnes dispositions. Il était à la création, eux à la finition. George et Anthony ont ainsi terminé meilleurs marqueurs d’Oklahoma City avec respectivement 28 et 22 points. Mais même au scoring, Russ n’était pas en reste avec 21 points inscrits. Et donc 10 rebonds et 16 passes décisives pour repartir sur les mêmes bases que l’an dernier.

Dans leur sillage, le Thunder a facilement battu les Knicks (105-84) d’un Kristaps Porzingis déchaîné (31 pts, 12 rbds) mais trop isolé. Un sentiment que Westbrook connaît bien… mais maintenant qu’il est entouré de deux futurs Hall Of Famers, ça change tout. Sauf sa capacité à claquer un triple-double.

Une première timide pour Frank Ntilikina

Seul joueur de l’hexagone en action cette nuit, Frank Ntilikina n’a pas vraiment eu l’opportunité de se mettre en valeur pour ses débuts en NBA. Le huitième choix de la draft n’a joué que huit minutes, le temps de prendre deux tirs, de les rater et de délivrer une passe décisive. Le staff avait prévenu que le Français serait peu utilisé suite à sa blessure pendant la pré-saison. Cette première n’est pas glorieuse d’un point de vue chiffré mais pas de panique : avec Ntilikina, tout se fait par étape. Pour l’instant, il découvre et chercher à gagner la confiance de ses coéquipiers.

Lauri Markkanen, comme à l’Euro

Sensation de l’Eurobasket, Lauri Markkanen a lui aussi disputé le premier match de sa carrière en NBA cette nuit. Mais contrairement à Ntilikina, lui a eu du temps de jeu pour s’exprimer ! Il faut dire que la bagarre entre Bobby Portis (suspendu huit matches pour son coup de poing sur Nikola Mirotic) et Mirotic (à l’hôpital après avoir été frappé par Portis) a éliminé toute concurrence. Le Finlandais a donc passé 33 minutes sur le parquet de Toronto. Il en a profité pour compiler 17 points et 8 rebonds.

Les Clippers se promènent contre les Lakers

Pas de suspense et pas non plus de surprise à Los Angeles. Les deux franchises de la ville s’affrontaient au Staples Center. Une occasion de mesurer le long chemin qu’il reste à parcourir pour que les Lakers soient candidats aux playoffs. Ils ont été balayés par des Clippers tout simplement plus forts et portés par un Blake Griffin des grands soirs (29 pts, 13 rbds). Pour sa première, le rookie sensation Lonzo Ball n’a pas pu peser (3 pts, 9 rbds, 4 pds) notamment en raison de la défense très agressive de Patrick Beverley.

Tous les scores

  • Raptors – Bulls : 117-100
  • Thunder – Knicks : 105-84
  • L.A Lakers - L.A Clippers : 92 - 108
0
0