Panoramic

Pro A : Villeurbanne s'impose encore à Strasbourg et mène 2 à 0

Villeurbanne s'impose encore à Strasbourg et prend une grosse option sur la finale
Par AFP

Le 01/06/2017 à 23:00Mis à jour Le 02/06/2017 à 00:14

PRO A - Villeurbanne, champion de France en titre, mène deux victoires à zéro contre Strasbourg en demi-finale après son succès jeudi en Alsace (74-73) et se trouve à un succès d'une qualification en finale. L'ASVEL s'en est une nouvelle sortie en toute fin de match, réalisant un véritable braquage en Alsace.

Renversant Villeurbanne ! Menée d'une quinzaine de points en cours de match, l'ASVEL s'est imposée jeudi sur le fil 74 à 73 contre Strasbourg lors du deuxième match des demi-finales de Pro A et se trouve à une victoire de la finale.

Comme lors de la première manche remportée 74 à 72 mardi, les Verts ont été d'abord dominés par des Strasbourgeois actifs et pressants en défense. Le scénario s'est répété. Comme il y a deux jours, les Villeurbannais ont compté plus d'une dizaine de points de retard, jusqu'à 14 points à la mi-temps (30-44). La faute à des pertes de balles beaucoup trop nombreuses: 11 sur les 20 premières minutes de jeu, contre seulement 6 sur l'ensemble de la manche 1.

Jean-Charles sauve encore l'ASVEL

Revenus avec de bien meilleures intentions au retour des vestiaires, les hommes de JD Jackson ont profité d'un passage à vide de la SIG dans le troisième quart-temps pour entretenir l'espoir d'un deuxième succès, en recollant à 3 points et un final à couper le souffle. Et comme mardi, c'est Livio Jean-Charles qui a crucifié les Alsaciens, cette fois-ci en contrant Erving Walker à quinze secondes de la fin pour une première balle de match alsacienne.

Les hommes de Vincent Collet, qui ont perdu la saison passée contre l'Asvel leur quatrième finale de ProA consécutive (3 manches à 2), ont ensuite à nouveau eu le bénéfice de la possession de la gagne à 7 secondes du buzzer. Mais A.J. Slaughter et Paul Lacombe ont manqué leur tir, et Romeo Travis, et Mam Jaiteh ont eux raté la claquette au rebond.

Avec ce succès étriqué, le club présidé par Tony Parker se trouve à un succès d'une finale de ProA, alors que les matches N.3 et 4 se disputeront à l'Astroballe dimanche et mardi.

0
0