Eurosport

Eckhoff remporte la mass start, le Petit Globe pour Koukalova

Eckhoff remporte la der, Koukalova le Petit Globe
Par AFP

Le 19/03/2017 à 12:46Mis à jour Le 19/03/2017 à 15:10

OSLO - Lors de la mass-start, dernière course de la saison en Coupe du monde féminine, Gabriela Koukalova a fini le travail en s'adjugeant le Petit Globe de la spécialité, dimanche à Holmenkollen, deux jours après avoir enlevé celui du sprint. Mais la Tchèque a laissé la victoire à la Norvégienne Tiril Eckhoff.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

La Norvégienne Tiril Eckhoff a remporté dimanche devant son public la mass start d'Oslo, dernière course de la Coupe du monde, la Tchèque Gabriela Koukalova s'adjugeant le Petit Globe de la spécialité. Avec une seule faute au tir, Eckhoff a devancé Koukalova et la Finlandaise Kaisa Makarainen pour signer son 2e succès cette saison, le 4e en carrière.

Vainqueur du classement général de la Coupe du monde, de l'individuel et de la poursuite, et quintuple championne du monde en février, la reine de la saison, l'Allemande Laura Dahlmeier, seulement 9e dimanche, a en revanche laissé échapper le Petit Globe de la mass start au profit de Koukalova, déjà lauréate de celui du sprint.

Vidéo - Après le sprint, Koukalova décroche le petit Globe de la mass-start : son sacre en vidéo

02:40

Braisaz derrière Bescond

Après ses deux podiums vendredi (2e du sprint) et samedi (3e de la poursuite), la très prometteuse Justine Braisaz, âgée de 20 ans, n'a fini que 12e de la mass start, la première Française étant Anais Bescond (7e) qui termine très fort après un exercice 2016-2017 assez délicat. Elle avait déjà atteint le podium du sprint vendredi (3e).

"Je me sentais bien sur les skis pour aller chercher quelque chose, j'espérais mieux, mais avec 3 fautes, il ne fallait pas rêver, a analysé Bescond sur la chaîne L'Equipe. C'est dommage mais 7e, ça fait partie de mes meilleurs résultats de l'hiver, je ne peux pas me plaindre."

Pour Braisaz, qui s'est fait une petite frayeur en heurtant un écureuil durant la course, cet ultime week-end est source de grandes promesses pour les mois prochains. "J'ai fait des tirs comme je voulais les faire. J'ai vraiment l'impression de construire quelque chose et d'avoir une marge de sécurité. Cela fait du bien", a déclaré la Française. Il était temps par contre que les vacances arrivent pour la chef de file des Bleues, Marie Dorin, 27e, et qui aura connu une saison en dents de scie.

0
0