AFP

Martin Fourcade vainqueur de la poursuite : 9e titre mondial et 5e gros globe

Martin Fourcade vertigineux : 9e titre mondial et 5e gros globe !

Le 06/03/2016 à 14:57

MONDIAUX HOLMENKOLLEN - Martin Fourcade a un peu plus magnifié son palmarès avec l'or de la poursuite, dimanche. Il empoche son neuvième titre mondial et son cinquième gros globe de suite.

Eurosport Player : Regardez le meilleur de la saison de Biathlon en LIVE

Voir sur Eurosport

Nouvelle médaille d'or pour Martin Fourcade aux Championnat du monde à Olso-Holmenkollen ! Dimanche, le Français a survolé l'épreuve de la poursuite 12,5km, en devançant les Norvégiens Ole Einar Bjoerndalen (+20''1), Emil Hegle Svendsen (+31''2) et Johannes Boe (+38''3).

Il s'agit du neuvième titre mondial pour le double champion olympique, déjà sacré dans la station norvégienne jeudi lors du relais mixte jeudi et samedi sur le sprint 10km. Le voilà désormais seul recordman français des médailles d'or mondiales, une longueur devant Raphaël Poirée. Et cerise sur le gâteau, Il enlève également son cinquième gros globe consécutif au classement général, ainsi que le petit globe de la spécialité.

Vidéo - Le finish de Martin Fourcade

00:28

Un cavalier seul, malgré une frayeur au dernier debout

Fourcade a respecté son plan à merveille : partir fort pour conserver sa demi-minute de marge sur la meute et faire seul la course en tête, "pour que ce soit un peu nul à la télé, mais tellement bon à l'arrivée." Fort d'une avance de 27'' sur Bjoerndalen au départ, le Catalan n'a jamais été revu. Après un sans-faute aux tirs couchés, son avance avait quasiment doublé sur ses premiers poursuivants. Simple. Presque trop simple.

Mais désireux, ou pas, de laisser un peu de suspense au public norvégien, l'homme aux désormais 46 victoires en Coupe du monde a d'abord lâché une balle au premier debout. Puis deux lors de l'ultime passage sur le pas de tir. La porte a alors été ouverte au retour de la légende Bjoerndalen. Mais lui aussi a commis une erreur. Et c'est comme un symbole que le biathlète le plus titré de l'histoire croisa alors, sur le seuil de l'anneau de pénalité, la nouvelle légende de la discipline qui filait vers son neuvième titre mondial, le drapeau tricolore à la main.

Le Norvégien, qui n'a aucun mal à admettre la supériorité du Français, a su préserver dans le dernier tour sa deuxième place. A l'arrivée, il pouvait accorder son total de médailles mondiales à son âge : 42.

Deux Tricolores ont réalisé une belle remontée. Auteur d'un sans-faute, Simon Desthieux a bondi du 12e au 6e rang. Malgré deux erreurs, Quentin Fillon-Maillet, a grappillé six places (16e à 10e). De bon augure avant l'individuelle (20km) de jeudi où Fourcade, double champion du monde en titre sur la distance, tentera de poursuivre sa moisson dorée en Norvège.

Vidéo - Sans rival, Fourcade a réalisé un véritable cavalier seul

02:27
0
0