Cher Schumacher

le 04/06/2012 à 19:52

Quel pilote engageriez-vous en Formule 1 si vous aviez votre propre écurie ? En fait, la réponse dépendrait d'abord de votre budget. Si vous étiez fauché, un pilote de la trempe de Di Resta vous conviendrait sûrement. Plein aux as, vous essaieriez d'attirer Alonso. C'est en tous les cas la traduction que l'on peut faire de la grille des salaires 2012 que vient de publier le Business / Book GP. Il en ressort que Di Resta ne coûte que 200.000€ à Force India, soit 10.000€ par course. Et sachant que le britannique a déjà amassé 21 points, ça laisse le point à 9.523 euros. Le rêve ! A l'opposé, si votre équipe est d'un certain standing, et qu'accessoirement elle est techniquement en apnée, Alonso sera votre team player. L'Espagnol vous allègera de 30 millions d'euros mais il pourra vous offrir en retour une place de leader mondial sur votre marché. A 394.736 euros le point, c'est certes quarante fois plus cher qu'un Di Resta, mais c'est le prix de l'exception.

Entre les deux, se trouvent tous les autres profils de pilotes. Si vous avez misé sur la couverture media sans vous préoccuper du retour sur investissement, Schumacher sera le pilote idoine : l'Allemand qui tourne à 8 millions n'a en effet ramené que deux points. Vous avez bien compté : ça fait pour l'instant 4 millions d'euro le pion ! Mais il faut le relever, il y a plus philanthropique : Caterham paie Kovalainen 4 millions d'euros pour une roue de bicyclette. Et il est amusant de se rappeler que l'hiver dernier, le Finlandais est enfin parvenu à se débarrasser de son excellent manager, un certain Briatore... Qui n'avait manifestement pas que des défauts...

Voilà pour les pilotes payés, "statutaires" pourrait-on dire. Car la F1 ne s'est pas débarrassée des pilotes "payants". Pas tous à mettre dans le même panier. Certains ont hacké un volant, d'autres sont là par leurs résultats et un sponsor qui y trouve son compte. On en dénombre huit, parmi lesquels l'incontestable champion est Maldonado. Une vraie perle celui-là ! Ce type précieux – au sens bancaire bien sûr – vous remplit le coffre-fort de son employeur de 40 millions par an. Et il gagne avec ça ! Symboliquement, il se verse un petit pourcent. Voilà le point à 13.793 euros. Un ratio provisoire mais particulièrement compétitif, calculé sur six courses il faut le rappelé. Sans compter les reversements des droits TV de la part de la FOM…

Classement au rendement après 6 GP (rapporté au salaire annuel)

Pilotes payés

Di Resta (Force India) 200.000€ / 21 pts = 9.523 € par point
Räikkönen (Lotus) 5 M€ / 51 pts = 9.803
Hülkenberg (Force India) 500.000€ / 7 pts = 71.428
Vergne (Toro Rosso) 400.000€ / 4 pts = 100.000
Vettel Red Bull 10 M€ / 73 pts = 136.986
Webber Red Bull 10 M€ / 73 pts = 136.986
Rosberg (Mercedes) 10 M€ / 59 pts = 169.491
Ricciardo (Toro Rosso) 400.000€ / 2 pts = 200.000
Hamilton (McLaren) 16 M€ / 63 pts = 253.968
Button (McLaren) 16 M€ / 45 pts = 355.555
Alonso (Ferrari) 30 M€ / 76 pts = 394.636
Massa (Ferrari) 10 M€ / 10 pts = 1 M€
Schumacher (Mercedes) 8 M€ / 2 pts = 4 M€

Kovalainen (Caterham) 4 M€ / 0 pt
Glock (Marussia) 3 M€ / 0 pt
De la Rosa (HRT) 500.000€ / 0 pt

Pilotes payants

Pastor Maldonado (Williams) 400.000€ / 29 pts = 13.793 € par point
Senna (Williams) 250.000€ / 15 pts = 16.666
Pérez (Sauber) 500.000€ / 22  pts = 22.727
Grosjean (Lotus) 1 M€ / 35 pts = 28.571
Kobayashi (Sauber) 1 M€ / 19 pts = 52.631

Pic (Marussia) 150.000€ / 0 pt
Petrov (Caterham) 500.000€ / 0 pt
Karthikeyan (HRT) 250.000€ / 0 pt

Les salaires 2012 des pilotes

30 M€ : Alonso
16 M€ : Hamilton, Button
10 M€ : Vettel, Webber, Massa, Rosberg
8 M€ : Schumacher
5 M€ : Räikkönen
4 M€ : Kovalainen
3 M€ : Glock
1 M€ : Kobayashi, Grosjean
500.000€ : Hülkenberg, Pérez, Petrov, De la Rosa
400.000€ : Maldonado, Ricciardo, Vergne
250.000€ : Senna, Karthikeyan
200.000€ : Di Resta
150.000€ : Pic

SV

@ThePiranhaClub

Bonus Track
Bonus Track

Stéphane Vrignaud, journaliste de la rédaction d’Eurosport.fr, porte chaque lundi un regard décalé sur la Formule 1…