Eurosport

Mayweather-McGregor : Amir Khan craint pour l'intégrité physique de l'irlandais

Khan : "Je redoute que McGregor soit sérieusement blessé"
Par AFP

Le 26/08/2017 à 08:12Mis à jour Le 26/08/2017 à 11:31

Le Britannique Amir Khan a peur pour Mc Gregor. L'ancien champion WBA et IBF des super-légers redoute que l'Irlandais soit gravement blessé lors de son combat très attendu contre l'Américain Floyd Mayweather samedi à Las Vegas.

Le Britannique Amir Khan, ancien champion WBA et IBF des super-légers, redoute que l'Irlandais Conor McGregor soit gravement blessé lors de son combat très attendu contre l'Américain Floyd Mayweather samedi à Las Vegas.

"Il ne devra pas s'entêter trop longtemps s'il commence à prendre une raclée, il faudra que de lui-même il arrête", a expliqué vendredi Khan à la chaîne de télévision MMA Hour. "Il faut qu'il pense à lui, car s'il est gravement blessé, il ne pourra plus être le même sportif, il pourrait ne plus pouvoir poursuivre sa carrière", a-t-il poursuivi.

Vidéo - "Je suis fait maison, toi, t'es micro-ondé" : Mayweather - McGregor, la guerre des mots

01:09

"C'est comme si un joueur de tennis s'essayait au badminton", a résumé Khan pour expliquer la différence entre les arts martiaux mixtes et la boxe. McGregor, star des arts martiaux mixtes, va disputer contre Mayweather, présenté comme l'un des meilleurs boxeurs de l'histoire avec ses 49 victoires en autant de combats, le premier combat de boxe de sa carrière.

L'Irlandais, 29 ans, a remporté 21 de ses 24 combats en MMA avec sa puissance, notamment son crochet du gauche, mais en MMA, les coups de genoux et technique d'étranglement sont permis et la très grande majorité des observateurs n'accorde aucune chance à McGregor.

Floyd Mayweather Jr. v Conor McGregor - Weigh-in

Floyd Mayweather Jr. v Conor McGregor - Weigh-inGetty Images

L'Association des médecins de la boxe a de son côté estimé, par la voix de son président, Larry Lovelace, que la commission sportive du Nevada n'aurait pas dû autoriser ce combat. "Ce que je redoute vraiment, c'est que quelqu'un soit sérieusement blessé", a-t-il expliqué au New York Times.

Mise en cause, la commission sportive du Nevada, qui touchera une partie des énormes recettes de billetterie du combat, estimée à 60 millions de dollars, s'est défendue de tout conflit d'intérêt. "Je suis blessé qu'on puisse penser que l'on a donné notre feu vert pour des considérations financières, c'est complètement injustifié et faux", a martelé Bob Bennett, directeur exécutif de la commission.

0
0