Eurosport
 WTCC : Circuit Paul RicardRegarder 
 
 
Course hippique

Danedream s’offre l’Arc

La 90e édition du Prix de l’Arc de Triomphe a été remportée par le cheval allemand Danedream qui s’est imposé avec cinq longueurs d’avance.

 
Danedream  s’offre l’Arc - Course hippiqueEurosport
 

Toutes les conditions étaient rassemblées pour que cette 90e édition du Prix de l’Arc de Triomphe soit un vrai festival. L’hippodrome de Longchamp voyait une très belle affluence avec plus de 50.000 spectateurs venus assister à ce championnat du monde des pur-sang. C’est sous un beau soleil et avec une température estivale que les champions entraient dans le rond de présentation. Sarafina, la grande favorite de l’écurie de son altesse Aga Khan, tournait en toute tranquilité avec Reliable Man, vainqueur du Jockey-Club ou encore Workforce, vainqueur de l’édition 2010 qui venait défendre son titre. Hiruno d’Amour venu du pays du soleil levant avait également une chance à défendre, tout comme Galikova qui souhaitait venger sa grande sœur Goldikova battue d’une courte tête quelques minutes plus tôt dans le Prix de l’Abbaye. Enfin l’Irlandais Aidan O’Brien n’étaient pas venus les mains vides non plus puisque trois de ses chevaux prenaient le départ.

A l’ouverture des boîtes, la clameur descendait des tribunes de Longchamp. Seize chevaux allaient se battre pour ce titre de champion du monde des pur-sang. Après quelques centaines de mètres, Treasure Beach prenait les devants et comptait jusqu’à cinq longueurs d’avance sur Shareta, engagé pour faire le train pour Sarafina. Les positions restaient inchangées pendant une bonne partie de la course et les choses s’accéléraient à l’entrée de la ligne droite. Le peloton se regroupait et l’on se disait que le vrai match allait pouvoir commencer. Qui de C.-P. Lemaire sur Sarafina, Olivier Peslier sur Galikova ou encore Ryan Moore sur Workforce allaient lancer les hostilités ?

Shareta ne voyant pas son leader revenir prenait finalement les choses en main et Thierry Jarnet comptait jouer sa chance jusqu’au bout. Mais c’est à cet instant qu’Andrasch Starke et Danedream s’envolaient. En quelques foulées, le cheval allemand déposait Shareta et prenait ses distances avec le peloton. Au passage du poteau, le jockey de Danedream laissait exploser sa joie en remportant son premier Prix de l’Arc de Triomphe et ce, avec la manière : cinq longueurs d’avance sur le second Shareta très pugnace jusqu’au bout qui résistait bien au retour de Snow Fairy pilotée par Lanfranco Dettori. Cerise sur le gâteau, le record de l’épreuve jusqu’alors détenu par Peintre Célèbre était battu avec un temps de 2’24’’49 sur les 2.400 mètres. P. Schiergen son entraîneur ne regrettait alors pas du tout les 100.000 euros dépenses pour supplémenter son champion.

Danedream qui venait de remporter deux courses de Groupe 1 en Allemagne, sur deux types de terrains différents, prouvent ici toute sa valeur et sa classe. A. Starke déclarait à l’arrivée : « C’est la victoire de ma vie. C’est incroyable. Elle a placé une fabuleuse accélération lorsque je lui ai demandé de produire son effort. Une accélération digne d’une très très grande pouliche. ». Au final, trois femelles prennent les trois premières places, O’Brien sauve l’honneur en plaçant So You Think et St Nicholas Abbey aux quatrième et cinquième place.

Résultat :

1 – Danedream (A. Starke)
2 – Shareta (T. Jarnet)
3 – Snow Fairy (L. Dettori)
4 – So You Think (J.A Heffernan)
5 – St Nicholas Abbey (J.-P. O’Brien)

Eurosport
 
#160;
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus