Panoramic

Haras : Trêve craque pour un petit jeune !

Haras : Trêve craque pour un petit jeune !
Par Allison Nicolleau via Panoramic

Le 13/12/2016 à 01:25Mis à jour Le 13/12/2016 à 01:27

Cougar la Reine Trêve ? Le Haras de Bouquetot, lieu de vie de la double lauréate du Prix de l'Arc de Triomphe, a annoncé il y a peu l'identité du second fiancé. Après l'expérimenté Dubawi, voici le jeune Shalaa, de trois ans son cadet !

Fort des succès de ses garçons Al Kazeem, Monterosso, New Bay ou Postponed, pour ne citer qu'eux, et donc d'une réputation de plus en plus ouvertement criée sous tous les toits, Dubawi n'avait eu que peu d'efforts à fournir l'an dernier pour séduire l'entourage de la rosière et obtenir du Cheikh cet accord si précieux, cet honneur si unique d'être désigné homme de la situation.
Déflorée lors d'une nuit de noce célébrée en Angleterre, Trêve se présente désormais avec un ventre tout rond, nos rêves actuels, nos discussions futures se formant jour après jour entre cette croupe ravageuse et ce coeur bondissant.
Déjà, l'on pense au fiancé à venir. Et au bien être de la grande dame. Cette année, la Légende de Longchamp se repose parmi les brins frais de Normandie.
Shalaa, champion précoce, vainqueur des réputées compétitions juvéniles Prix Morny et Middle Park Stakes, entre autres concours de talents, lui aussi pensionnaire du Haras de Bouquetot pour qui il officiera pour la première fois, a été annoncé amant de la Reine en 2017. Le prestige du Roméo, dont les prestations sous les fenêtres des balcons deauvillais et de Newmarket furent convaincantes, plaisantes au point d'être soutenu mieux que jamais par son célèbre propriétaire qatari.
Fils de Invincible Spirit, étalon indémodable, Shalaa aura sans doute l'appui en amont de quelques demoiselles accueillantes afin d'apprendre le métier en douceur et rencontrer sa belle, enfin, avec toute la confiance que sa jeune expérience d'homme lui aura insufflé.
Le fruit de ce bouturage équin, bourgeonnant au cours de la saison prochaine, encore à ce jour idée germant dans l'esprit de nos éleveurs jardiniers, devrait éclore aux premiers mois de l'année 2018. Le futur s'écrit sous nos doigts, se forme et s'évapore dans nos songes, décidé et incertain. La patience, le rêve, forces de notre passion adorée !

0
0