Panoramic

JAP : Hanshin Juvenile Fillies, premier groupe 1 pour Frankel ?

JAP : Hanshin Juvenile Fillies, premier groupe 1 pour Frankel ?
Par Allison Nicolleau via Panoramic

Le 11/12/2016 à 02:49Mis à jour Le 11/12/2016 à 03:53

Auteur d'une première année tonitruante dans le rôle de père, signature de déjà quelques bons chevaux à l'image de Fair Eva ou Frankuus, Frankel demeure toujours néanmoins en quête d'un premier succès de groupe 1. Ce dimanche, une demoiselle japonaise pourrait bien lui apporter ce cadeau de noël tant attendu !

Soul Stirring . Son nom ne vous dira sans doute que peu de choses. Voire rien du tout, malgré tous vos efforts. Il ne vous en sera pas tenu rigueur, vous serez même pardonné avant même d'être fustigé, la demoiselle de deux ans concourant jusqu'à ce jour loin de tous projecteurs.
Elégante, fine, sombre, le nez fin à la Soignée, à la Stacelita, surtout, cette Reine mère qui la porta en son sein et qui remportait pour Jean-Claude Rouget le Diane de Chantilly, entre autres victoires glorieuses, la pouliche a débuté à l'ultime jour du mois de juillet et demeure invaincue en deux sorties.
Première il y a un peu moins de deux mois sur la piste de Tokyo, la fille de Frankel tentera d'honorer son père ce dimanche à l'occasion de sa première grande sortie. Après la mère, la fille : Christophe-Patrice Lemaire sera en selle dans ces Hanshin Juvenile Fillies disputés sur le Mile.
Entraînée par Kazuo Fujisawa dont on se souvient les cracks Taiki Shuttle, Symboli Kris S et Zenno Rob Roy, Soul Stirring aura face à elle dix-sept concurrentes.

Lys Gracieux, fille de la Française Liliside qui s'illustrait sous la férule de François Rohaut, reste sur deux succès également, possédant une sortie supplémentaire dans sa sacoche "expérience", ainsi qu'un record de piste sur plus long, à Hanshin justement, et une victoire sur le Mile, dans sa besace "incontournable". Parcours quasiment identique pour Arinna qui s'est forgée sur plus court.
Vous Êtes Jolie, nommée avec un peu plus de flatterie que ne le fut sa mère French Bikini, petite fille de la Française Fuenji lauréate du Prix Ronde de Nuit pour David Smaga, est aussi invaincue en deux sorties. Au mois d'août, la pouliche remportait un groupe 3 sur la distance.
Gold Cape, qui ne manque pas de pratique puisque déjà en piste six fois depuis le mois de juin, ne sera pas en reste également au niveau de la forme. La fille de Workforce reste sur un triomphe, modeste, sur le Mile de Kyoto.
Jeune École, associée à Mickael Barzalona, aura tout pour elle. Trois parcours, trois victoires. Un groupe 2, la distance, la piste de Hanshin, l'aptitude à tous les terrains.
Reine Minoru remportait ses deux premières courses officielles, dont un groupe 3 sur le Sprint, puis se plaçait dans le sillage de la lauréate du groupe 2 Keio Hai Nisai à Tokyo début novembre.
Sortie une seule fois à ce jour, pour une victoire, Just the Marine devra avoir un sacré talent pour s'imposer.
M O Venus a couru deux fois pour une deuxième place initiatique et une victoire encourageante.

Quant à celles qui semblent un peu moins en vue dans ce groupe 1 réservé à la nouvelle génération : Sigrun reste sur un second accessit de groupe 3 à Tokyo, Show Way sur une deuxième place de groupe 3 à Kyoto, l'alezane Dipavamsa sur une sortie de podium à Kyoto, Feldberg et Black Onyx sur une huitième place sur plus court, idem pour l'expérimentée Pompon mais sur le Mile, Satono Alicia sur une cinquième place de groupe 3 et enfin Suzukaze et Queen's Sarina sur trop d'échecs.

Avis aux amoureux de la sublime Stacelita. Vous ne rêverez pas. Sa fille, de part sa présence, aussi gracieuse que ne le fut sa mère, vous rappellera de magnifiques souvenirs. Ouvrez les yeux, et savourez !

0
0