Panoramic

La Cressonnière, la magnifique, foulées souvenirs.

La Cressonnière, la magnifique, foulées souvenirs.
Par Allison Nicolleau via Panoramic

Le 25/04/2017 à 10:16Mis à jour Le 25/04/2017 à 11:25

Invaincue de l'été 2015 à celui de 2016 en huit sorties, la crack de l'écurie Jean-Claude Rouget sort discrètement par la grande porte, sujet à quelques soucis de santé récalcitrants. Retour sur la carrière de celle qui fit notre bonheur l'an dernier.

Le mal s'accroche. Ces vertèbres douloureuses qui écourtaient son envol à l'été de l'an passé, nous privent désormais de toute réapparition. La Cressonnière, sans rival à sa mesure le temps de quelques sorties sublimes et remarquées, lauréate facile d'un Prix de Diane LONGINES ainsi que d'une Poule immortelle sur la ligne droite de Deauville, La Cressonnière, démonstrative dans la Nonette, victoire qui clôture désormais nos souvenirs de la belle brune, La Cressonnière, l'amie de Séverine, le bonheur de Cristian, les couleurs d'Antonio Caro et de Gérard Augustin-Normand, l'intelligence de Monsieur Rouget, La Cressonnière, la crack, foulées sacrées déjà dans nos mémoires, forcée de jeter les armes, le corps insultant la hargne de l'esprit.

Bon vent Championne !

0
0