Panoramic

Le Canada n'arrête pas Tepin !

Le Canada n'arrête pas Tepin !
Par Allison Nicolleau via Panoramic

Le 23/09/2016 à 00:40

Invaincus depuis presque un an et huit sorties communes, la championne américaine Tepin et son partenaire Julien Leparoux se sont de nouveau régalés ce week-end tandis qu'ils foulaient ensemble pour la première fois le territoire canadien.

Il aura tout donné dans les derniers instants des Woodbine Mile Stakes, s'arrachant l'encolure tendue... le local Tower Of Tewas ne sera pas le premier cheval à faire tomber Tepin de son piédestal cette année. Pourtant vainqueur d'un groupe 2 l'été passé sur ce même tracé de 1600 mètres avec de la marge, le fils de Street Sense aura tout de même pour lui d'avoir fini devant le placé des Juddmonte International Stakes, Mutakayyef, l'éphémère champion français Full Mast, le second de Sussex Stakes remportées par Solow, Arod, la double victime de Vadamos, Mr Owen, et les vainqueurs de groupes 2 locaux, Glenville Gardens et Passion For Action. Surtout, Tower of Tewas aura lutté à une demi-longueur d'une immense championne : la formidable Tepin, fille de Bernstein.
Entraînée par Mark Casse qui signera avec Florent Geroux et la jeune et bien nommée Victory To Victory un second succès de groupe 1 à Woodbine dès le lendemain de ces Woodbine Mile Stakes, Tepin compte à ce jour treize victoires dont six au plus haut niveau. Associée à Julien Leparoux depuis l'été de ses trois ans, le couple figure aux palmarès des groupes 1 LONGINES Just a Game Stakes, First Lady Stakes et Breeders'Cup Mile en 2015, et Coolmore Jenny Wiley Stakes, Queen Anne Stakes et Woodbine Mile Stakes en 2016.
Découverte par le monde entier à l'occasion de sa victoire de Breeders'Cup alors qu'elle écrasait de ses foulées nos tant attendus espoirs français Make Believe, Impassable, Esotérique et Karakontie, la jument de cinq ans et son entourage n'avaient pas eu froid aux yeux cet été tandis qu'ils s'annonçaient à Royal Ascot face aux Anglais. D'une demi-longueur, Tepin offrait à Julien Leparoux un premier succès lors du plus mythique des meetings du monde, et devançait entre autres des noms bien connus tels Belardo, Toormore, Ervedya, Amazing Maria ou encore Mondialiste.

Ce week-end l'éternelle demoiselle américaine n'a pas été forcément des plus impressionnantes sur la ligne droite de Woodbine, prononçant son effort tardivement tout en maintenant sa position en tête du rideau. Légèrement émoussée par tous ses combats récents selon son partenaire, Tepin devrait être revue en piste dans quelques semaines à l'occasion du meeting de la Breeders'Cup.

0
0