Panoramic

Prix Noailles : Akihiro s'engage enfin dans le train en marche !

Prix Noailles : Akihiro s'engage enfin dans le train en marche !
Par Allison Nicolleau via Panoramic

Le 16/04/2017 à 03:54

Seul engagé du Prix Noailles à ne pas encore effectué sa rentrée, Akihiro n'en est pas moins le plus attendu ! Le pensionnaire d'André Fabre aura six poulains en opposition ce dimanche à Chantilly.

Joli poulain à la robe étincelante, gueule de vainqueur, foulées de champion, Akihiro a, en deux sorties seulement, déjà bien des aventures à nous conter. Né au Japon puisque fils de l'étalon Deep Impact officiant à l'autre bout du monde, héritier d'Anabaa et de demoiselles célèbres bleues et blanches estampillées Wertheimer, le poulain n'a officiellement jamais été battu l'an dernier et n'est plus réapparu depuis. Pour ses débuts advenant comme il est fait souvent sur une fameuse piste normande en période estivale, le jeune deux ans nous avait fait vivre un remake du sacre de Solémia dans le Prix de l'Arc de Triomphe, Neguev, son partenaire sur la scène, incarnant le rôle du chancelant Orfèvre. Cette fois-ci, le nez du représentant des Frères était derrière, mais la gêne avait été bien réelle : Akihiro héritait de sa première victoire sur tapis vert après avoir participé activement au spectacle. Pour sa deuxième et dernière participation à une compétition en 2016, le poulain s'essaya sur le Mile de Chantilly et son groupe 3 Prix des Chênes. Droit dans ses bottes, muni d'une tête bien éclairée, l'animal a su rattraper un net retard dans la ligne droite pour rejoindre le futur lauréat du Critérium de début octobre, National Defense de son petit nom, mai aussi l'animateur courageux High Alpha qu'il réglait assurément aussitôt l'appui de la jambe modifié.

De retour donc ce dimanche à l'occasion du Prix Noailles, groupe 3 sur une distance de 2100 mètres inédite au partenaire de Maxime Guyon, Akihiro aura face à lui Go Fast, Normandy Eagle, Soleil Marin, Amazing, Saldier et Galipad qui eux ont déjà fréquenté une piste officielle en après-midi cette année. Partenaires d'écurie, et même de casaque pour le premier nommé, Galipad et Soleil Marin ont tous deux remporté leur seule sortie de l'année. Mieux, le poulain nouvellement Godolphin reste sur quatre succès et maîtrise la distance imposée. Go Fast n'a pas réussi sa rentrée, cinquième et dernier de la Listed Prix François Mathet remportée par Soleil Marin cité plus haut et dont le second accessit fut happé par Amazing en course ce dimanche. Enfin, Normandy Eagle, pour Freddy Head, et Saldier, pour Tony Castanheira, ont été victorieux en dernier lieu.

0
0