Panoramic

Prix Vanteaux : Gold Luck signe l'oeuvre de Born Gold

Prix Vanteaux : Gold Luck signe l'oeuvre de Born Gold
Par Allison Nicolleau via Panoramic

Le 10/04/2017 à 01:22Mis à jour Le 10/04/2017 à 01:24

Dernière née de la désormais retraitée Born Gold, la jeune Gold Luck effectuait ses premiers pas de l'année directement dans la préparation aux classiques Prix Vanteaux. La victoire fut au rendez-vous !

Résultat d'une ultime étreinte amoureuse, intimité presque sénile et assurément touchante entre la légendaire matrone Born Gold et l'intimidé australien Redoute's Choice, Gold Luck, trois ans seulement, effectuait ce dimanche son retour à la compétition après s'être imposée en septembre et placée en octobre de l'an passé.
Issue des flancs précieux de la belle alezane, alimentée du lait magique qui forgea le caractère de la Reine Goldi, de la Princesse Gali et du ténébreux Anodin, attentive aux sages conseils de la mère, la dernière demoiselle de la légendaire lignée a porté haut et fière les couleurs bleues et blanches de la famille Wertheimer ce week-end sur l'hippodrome de Chantilly.
La victoire acquise au balancier fut assurément celle d'une pouliche hargneuse. Luttant à part égale avec celle qui longeait la lice et n'accordait lest à sa rivale, Monroe Bay de son nom, Gold Luck ne s'assura de la victoire qu'une fois menacée par l'arrivée soudaine et des plus promptes de la Maktoum Hebah, croqueuse de son flanc gauche.

Premier chapitre de l'ultime roman de la matrone, le Prix Vanteaux s'est lu d'une traite. Déjà, l'index s'humecte depuis le sourire imprimé. Déjà, il s'appose au coin et attire le feuillet avenir. En lettres capitales, le Saint-Alary se dessine. Outre le titre, la page est blanche. Les lettres d'or dorment encore.

0
0