Panoramic

USA : California Chrome distribue du bonheur à Los Alamitos !

USA : California Chrome distribue du bonheur à Los Alamitos !
Par Allison Nicolleau via Panoramic

Le 18/12/2016 à 14:58

Plus revu en piste depuis sa défaite dans le Classic du meeting international de la Breeders'Cup, California Chrome préparait face à son public le plus cher ce qui devrait être la dernière sortie de sa longue et sublime carrière : la Pegasus World Cup organisée à Gulfstream park pour le 28 janvier prochain. L'idolâtré n'a pas manqué son rendez-vous avec les fans, ce soir à Los Alamitos !

Ouf ! Pas de mauvaise blague au départ de ce Winter Challenge organisé tout spécialement pour le crack : pas de concurrent à la robe grise, d'image rappelant l'existence de Arrogate désormais bête noire des plus douloureux cauchemars du l'ogre alezan.
Libéré de ses appréhensions, et face à une concurrence que l'on peut qualifier de nettement inférieure à lui sans pour autant manquer de respect à quel pur-sang que ce soit, California Chrome s'est retrouvé face à lui-même et a fait plaisir à la foule venue pour le bouquet final. S'ébaudissant dans les tribunes, les fans de la première heure furent récompensés pour leur fidélité témoignée au champion depuis bien des brumeux levers de soleil : l'animal s'entraîne en effet chaque matin sur les pistes californiennes.
Aligné face à Howdy, Wrightwood, Ain't Misbehavin, Unusual Meeting, Presidentsky et Lucky J Lane, six habitués des courses Allowance et Claiming, autrement dit des coursiers habituellement présents dans les réclamers, certains étant adeptes de l'hippodrome de Los Alamitos, il eut tout de même l'honneur sauve grâce aux candidatures de Papacoolpapacool et Avanti Bello, deux vainqueurs de stakes, le premier nommé se plaçant également quatrième de groupe 3 à Del Mar, mais surtout grâce à l'extraordinaire adversaire Point Piper, pensionnaire de Jerry Hollendorfer pour qui il remportait cet été le groupe 3 Longacres Mile Handicap à Emerald Downs et qui se plaçait il y a peu sixième du Breeders'Cup Dirt Mile, à presque douze longueurs du lauréat Tamarkuz, information importante si l'on a pour désire de remuer le couteau dans la plaie.

Face à si peu de talent, donc, California Chrome s'est amusé comme jamais, et en temps record, s'il vous plaît. Par douze longueurs, et au terme de 1700 mètres effectués sans pression en troisième puis cinquième épaisseur, l'animal s'est dégourdi les jambes dans la ligne droite. Ne manquaient plus que les pas chassés, le pied de nez manifeste, la langue pendue avec malice et le brillant de l'oeil humide par tant d'éclats de rire, et le clown californien aurait clôturé ce spectacle encore au-delà de nos espérances !

La hiérarchie naturelle des pur-sang, devinée déjà en amont de par leur palmarès respectif, fut respectée. Ont donc eu le privilège de valser le temps d'un tour avec la légende américaine, cités dans l'ordre de réapparition, l'attendu Point Piper et le sympathiquement nommé Papacoolpapacool. La palme de l'outsider arrivé bon dernier, mais tout de même heureux d'être là - l'histoire dit qu'il court encore après une dédicace du maître à l'heure où je vous parle ! - revient à Unusual Meeting, qui, comme son nom l'indique, a connu un jour des plus inhabituels.

Prochain et ultime rendez-vous avec Monsieur Chromies le 28 janvier !!

0
0