Getty Images

Kristoff pour une victoire dans l'Arctic Race

Dans le Grand Nord, Kristoff ne pense qu'à la victoire
Par AFP

Le 09/08/2017 à 12:36

ARCTIC RACE - Alors que l'Arctic Race démarre jeudi en Norvège, pour la course la plus au Nord de la saison, Alexandre Kristoff n'a qu'une idée en tête : remporter cette épreuve.

Le Norvégien Alexander Kristoff, fort de son titre de champion d'Europe de course en ligne, entend s'imposer dans l'Arctic Race, la course la plus septentrionale du monde qui s'élance jeudi d'Engenes pour arriver dimanche à Tromsø, en Norvège.

La victoire est l'objectif énoncé par le coureur de la Katusha, déjà vainqueur de la RideLondon Classic et du Grand Prix de Francfort cette année, et après avoir décroché le titre de champion d'Europe dimanche au Danemark. Le Belge Dylan Teuns, leader de BMC et vainqueur des derniers tours de Pologne et de Wallonie, le Britannique Daniel McLay et le Français Adrien Petit sont d'autres prétendants sérieux pour succéder à l'Italien Gianni Moscon, vainqueur de l'édition 2016 et qui ne sera pas au départ de la course.

Au nord du cercle polaire, cette cinquième édition comprend quatre étapes sur une distance totale de 687 kilomètres, plus courte que les éditions précédentes. Cette fois-ci, seule la deuxième étape, entre Sjøvegan et Bardufoss, est pensée pour les sprinteurs. Elle s'achève sur la piste de l'aéroport.

Les autres étapes, dont les paysages de fjords rivalisent de beauté, comportent toutes des cols, souvent en fin de parcours. Les premiers écarts pour le classement général pourraient se faire à partir de la troisième journée de course lors de l'ascension finale de Finnvikdalen aux portes de Tromsø. La quatrième et dernière étape comportera cinq ascensions.

Alexander Kristoff (Katusha), sur le Tour du Qatar

Alexander Kristoff (Katusha), sur le Tour du QatarPanoramic

0
0