Panoramic

Cette fois, c'est sûr, Wiggins prend sa retraite

Cette fois, c'est sûr, Wiggins prend sa retraite

Le 28/12/2016 à 17:06

Cette fois, c'est officiel. Bradley Wiggins a annoncé sa retraite ce mercredi, à l'âge de 36 ans. L'ancien coureur de la Sky et de la Garmin, passé pro à la Française des Jeux, aura notamment remporté le Tour de France en 2012 ainsi que quatre titres olympiques, dont trois sur pistes.

C'est une page majuscule du cyclisme britannique qui se tourne ce mercredi. A 36 ans, "Sir" Bradley Wiggins a décidé d'officialiser sa retraite sportive. Le Britannique met donc un terme à presque vingt ans de cyclisme professionnel, que ce soit sur piste ou sur route. "J'ai eu de la chance de réaliser mon rêve d'enfance et de faire une carrière dans le cyclisme, raconte-t-il sur sa page Facebook. Je suis tombé amoureux de ce sport à l'âge de 12 ans, j'ai rencontré mes idoles et j'ai couru à côté de certaines d'entres elles pendant presque vingt ans."

Pistard à ses débuts, Bradley Wiggins a très vite rempli son palmarès sur la piste, que ce soit aux JO (poursuite individuelle 2004 et 2008, poursuite par équipes 2008 et 2016), aux championnat d'Europe (poursuite par équipes 2015) mais surtout aux Mondiaux (poursuite individuelle en 2003, 2007 et 2008, poursuite par équipes en 2007 et 2008, américaine en 2008 et 2016). "J'ai travaillé avec les meilleurs coaches et les meilleurs managers du monde envers qui je serai toujours reconnaissant pour leur soutien, explique t-il. Ce que je retiendrai toujours, c'est le soutien et l'amour du public. Mais 2012 a été le summun de ma carrière."

Un été 2012 historique : le Tour et un titre olympique sur route

Passé professionnel sur la route en 2002 sous le maillot de la Française des Jeux, le Britannique est longtemps considéré comme un pur rouleur, puissant mais incapable de se hisser par-delà la montagne. C'est en 2009 qu'il se découvre ses qualités de grimpeur, terminant 4e du Tour de France (3e après le déclassement d'Amstrong), derrière le duo Contador-Schleck, avant de finir 3e de la Vuelta 2011. Visant la victoire finale sur le Tour de France 2012, Wiggins remporte Paris-Nice, le Tour de Romandie et le Critérium du Dauphiné avant de triompher sur le Tour et devenir le premier Britannique de l'histoire à remporter la Grande Boucle.

2012 Tour de France Bradley Wiggins Podium

2012 Tour de France Bradley Wiggins PodiumAFP

Un succès grandiose embelli quelques semaines plus tard par le titre de champion olympique du contre-la-monde. Une année qui lui vaudra le statut de "Sir" en Angleterre... Plus en difficulté sur route lors des années suivantes, Bradley Wiggins se tourne à nouveau vers la piste et va chercher en 2016 un nouveau titre olympique. Créateur de sa propre équipe, la Team Wiggins qui évolue en Continental, le Britannique veut désormais participer à la progression de sa formation. "2016 a été la fin de ma route en tant que cycliste, conclut-il. "Les pieds sur terre, la tête dans les nuages", les enfants de Kilburn ne gagnent pas d'or aux JO, ni le Tour de France. Maintenant, ils le font."

0
0