Dopage - UCI : Suspension levée contre Eduard Vorganov (Katusha), positif au meldonium

Suspension levée contre Vorganov, positif au meldonium
Par AFP

Le 09/05/2016 à 20:11Mis à jour Le 09/05/2016 à 21:45

DOPAGE - La suspension frappant le coureur russe Eduard Vorganov (Katusha), l'un des nombreux cas de sportifs positifs au meldonium, a été levée par la commission disciplinaire de l'Union cycliste internationale (UCI), a-t-on appris lundi de source officielle.

Vorganov, qui avait demandé la levée de sa suspension provisoire, a été déclaré positif à un contrôle effectué hors compétition le 14 janvier. Agé de 33 ans, le coureur de l'équipe Katusha a pour titre de gloire la victoire au championnat de Russie décrochée en 2012.

L'UCI n'a pas précisé les raisons de sa décision : "Dans un souci de clarté, le cas n'est pas encore réglé étant donné que la gestion des résultats est en cours. A ce stade de la procédure et jusqu'au jugement de l'affaire, l'UCI ne fera pas d'autres commentaires."

Le cyclisme a rejoint ainsi le biathlon et la natation, deux autres fédérations internationales qui ont fait machine arrière face aux interrogations posées par les cas de dopage au meldonium.

Le 13 avril, l'Agence mondiale antidopage (AMA) avait estimé que des athlètes contrôlés positifs à ce médicament pourraient éviter une suspension.

"Il y a actuellement un manque d'informations scientifiques claires sur le temps d'élimination" de ce produit par le corps humain, avait déclaré l'AMA en reconnaissant qu'"il pourrait y avoir des motifs pour qu'aucune faute ou négligence" ne soit retenue contre les athlètes.

Le meldonium est "une substance particulière qui a créé une situation sans précédent", selon l'AMA qui recensait à la mi-avril 172 cas depuis l'inscription de la substance sur la liste noire au 1er janvier 2016. Parmi eux, l'ancienne N.1 mondiale de tennis Maria Sharapova a avoué prendre depuis dix ans ce produit supposé améliorer la résistance à l'effort.

Début avril, le biathlon (IBU) a annoncé suspendre provisoirement les procédures à l'encontre des Ukrainiens Olga Abramova et Artem Tyshchenko, dans l'attente des conclusions d'une étude menée par l'AMA. L'interrogation les concernant porte sur le temps dans lequel le meldonium reste dans le corps.

Fin avril, la natation (Fina) a levé la suspension provisoire de deux joueurs russes de water-polo, Roman Shepelev et Alexei Bugaychuk, en raison de la concentration "extrêmement faible" présente dans les échantillons.

Mis au point dans les années 1970 en ex-URSS, le meldonium était utilisé au départ pour soigner les problèmes cardiaques. Mais il a aussi pour effet d'augmenter la circulation sanguine et pouvoir améliorer ainsi les performances sportives.

0
0