Panoramic

En 2017, le WorldTour devra se passer du Tour, de la Vuelta et toutes les épreuves ASO

En 2017, le WorldTour devra se passer du Tour, de la Vuelta et toutes les épreuves ASO

Le 18/12/2015 à 12:48

Coup de tonnerre dans le monde du cyclisme international : A.S.O. retire ses courses du calendrier World Tour à partir de 2017. Cette décision, qui fait suite à la réforme prévue par l'UCI à cette date, implique donc de mettre de grandes courses hors du calendrier principal, comme les Tours de France et d'Espagne mais aussi des classiques telles que Paris-Roubaix ou la Flèche Wallonne.

Amaury Sport Organisation tape du poing : le groupe français a décidé de ne plus inscrire ses courses au calendrier du World Tour UCI à partir de la saison 2017. Ces courses feront désormais partie du calendrier "Hors Classe" du calendrier.

A.S.O. est l'un des principaux pourvoyeurs de courses cyclistes de la saison et organise deux des trois grands Tours de la saison : le Tour de France et la Vuelta. La société gère également de nombreuses classiques comme Paris-Roubaix, La Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège et d'autres courses comme Paris-Nice ou le Critérium du Dauphiné Libéré.

Le Tour et les autres grandes épreuves organisées par ASO ne seront donc plus contraintes aux critères de l'UCI, notamment sur le choix des équipes participantes. Cela pourrait toutefois aussi signifier l'absence de certaines équipes World Tour. "Cela ne remet pas en cause le niveau sportif de nos courses", a déclaré à l'AFP Christian Prudhomme, directeur du Tour de France. "Les champions veulent toujours participer aux grandes épreuves".

ASO pour "un système ouvert plaçant le critère sportif au premier rang"

Cette décision vient en réaction à la réforme du World Tour amorcée par l'UCI pour l'horizon 2017 qui prévoit un calendrier fermé auquel seul "un nombre limité" d'épreuves pourrait s'ajouter. Un système auquel A.S.O. est formellement opposée et l'a fait savoir par un communiqué ce vendredi à midi.

"Plus que jamais, A.S.O. reste attachée au modèle européen et ne peut transiger avec les valeurs qu’il représente : un système ouvert plaçant le critère sportif au premier rang. C'est donc dans ce nouveau cadre et au sein de ses épreuves historiques qu'ASO continuera à faire vivre ces valeurs", a justifié le communiqué.

Le nouveau calendrier alourdira fortement le programme des équipes avec près de 180 jours de course (contre 120 aujourd'hui) et assurera une place dans le World Tour aux équipes pour trois ans par un système de licence.

0
0