Getty Images

Alejandro Valverde s'impose pour la quatrième fois de suite !

Valverde est venu, il a vu et encore vaincu !

Le 19/04/2017 à 17:51

Alejandro Valverde a remporté la Flèche Wallonne pour la quatrième fois de suite, mercredi. L'Espagnol de la Movistar, qui s'était aussi imposé en 2006, s'est montré intraitable dans le Mur de Huy. Il devance Dan Martin (Quick Step-Floors).

Le début de saison de rêve d’Alejandro Valverde s’étend à n’en plus finir. Victorieux du Tour de Murcie, du Tour d’Andalousie, du Tour de Catalogne, et du Tour du Pays Basque, l’Espagnol a signé son 10e succés de l’année en remportant la Flèche Wallonne ce mercredi. Devançant de plusieurs longueurs Dan Martin (Quick Step-Floors) et Dylan Teuns (BMC), le leader de la Movistar s’est montré intouchable dans l’ascension finale du Mur de Huy. Une nouvelle fois. C’est sa 5e victoire dans la classique ardennaise, sa 4e consécutive. À 37 ans, "El Imbatable" semble bel et bien plus fort que jamais.

Même le changement de parcours n’y aura rien changé. Pour la première fois dans l’histoire de la classique belge, la boucle comprenant les côtes d’Ereffe (2,1km à 5%), de Cherave (1,3km à 8,1%) et le Mur de Huy (1,3km à 9,6%) a été effectuée à deux reprises. Six ascensions étaient ainsi placées dans les 46 derniers kilomètres. Cela devait durcir les débats. Mais une nouvelle course de côte dans l’ascension finale n’a pu être évitée.

Vidéo - Valverde était intouchable : l'arrivée en vidéo

00:42

On ne pourra pas reprocher à Bob Jungels (Quick Step-Floors) de ne pas avoir essayé. Peu après le sommet de l’avant-dernier passage au Mur de Huy, à 28 kilomètres de l’arrivée, le 6e du Tour d’Italie 2016 a tenté sa chance. Crânement. Revenu sur Alessandro De Marchi (BMC), le premier à avoir secoué le cocotier, il a ensuite déposé l’Italien à 11,5km du but. Seul face à un peloton compact, ses chances semblaient nulles. Mais ses qualités de rouleur-grimpeur lui ont permis de compter 50’’ d’avance à sept bornes de l’arrivée. Le suspense était légitime. Mais le numéro de Jungels a pris fin dans le Mur de Huy. À 400m de la ligne.

Sacrée première pour Gaudu

Une trentaine d’hommes était encore dans le coup pour jouer la gagne. Dont un gamin. Qui n’a fait preuve d’aucun complexe pour sa première grande classique. Du haut de ses 20 ans, David Gaudu, néo-pro chez la FDJ, s’est porté en tête à 300m de la ligne. Et c’est lui qui a lancé le sprint avec, excusez du peu, Valverde dans la roue. Le vétéran espagnol s’est ensuite envolé, laissant ainsi coincer le vainqueur du Tour de l’Avenir 2016 qui se classera à une très prometteuse 9e place. En l’absence de Julian Alaphilippe, deux autres Français sont entrés dans le top 10 : Rudy Molard (8e, FDJ) et Warren Barguil (6e, Sunweb), qui a gagné trois places par rapport à l’an passé. Encourageant. Mais pour la gagne sur une Ardennaise, il faudra encore attendre un peu. Le règne de Valverde ne semble pas prêt de s'arrêter.

0
0