Getty Images

Le Français Benoît Cosnefroy sacré chez les Espoirs

Cosnefroy, roi des Espoirs, roi du monde
Par Eurosport

Le 22/09/2017 à 18:09Mis à jour Le 22/09/2017 à 19:04

MONDIAUX SUR ROUTE - Benoît Cosnefroy a été sacré champion du monde dans la catégorie Espoirs vendredi à Bergen, en Norvège. Le Français a parfaitement géré le final pour régler au sprint l'Allemand Lennard Kämna. C'est le 4e titre pour les Français dans cette catégorie depuis 2009.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

Benoît Cosnefroy n'est pas près d'oublier ce mois de septembre 2017. Le jeune Normand a d'abord signé son premier contrat pro, avec l'équipe AG2R La Mondiale. Dimanche dernier, il décrochait sa première victoire chez les professionnels, lors du Grand Prix d'Isbergues, alors qu'il n'est encore que stagiaire. Un monde dans la catégorie Espoirs. Ces quelques jours auront définitivement changé sa vie et lancé la carrière de ce grand espoir du cyclisme français.

Vidéo - Talent, maîtrise, pointe de vitesse : le sacre magistral de Cosnefroy

00:24

Costaud dans la dernière ascension de la Salmon Hill, la principale difficulté du parcours dont le sommet est situé à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, Benoît Cosnefroy a profité de l'appui de son coéquipier Valentin Madouas. Il s'est ensuite retrouvé seul devant avec l'Allemand Lennard Kämna. Les deux hommes, qui comptaient moins de 10 petites secondes de marge sur le gros du peloton sous la banderole des deux derniers kilomètres, ont su se relayer pour résister au retour de leurs poursuivants.

Talent et maîtrise

Doté d'une bonne pointe de vitesse, le Cherbourgeois savait qu'il avait d'excellentes chances de s'imposer dans un mano a mano avec Kämna. Mais encore fallait-il doser subtilement son effort pour ne pas griller trop de cartouches en vue du sprint, tout en évitant de se faire gober par le peloton. A la sortie du dernier virage, aller au bout. Benoît Cosnefroy a alors lancé le sprint et jamais son adversaire n'a pu revenir à sa hauteur.

Superbe de talent mais aussi de maîtrise dans cette fin de course, Cosnefroy prolonge la jolie tradition tricolore dans cette catégorie espoirs. C'est la quatrième victoire français chez les moins de 23 ans en moins d'une décennie. Romain Sicard avait inauguré le palmarès tricolore en 2009 en devançant le Colombien Carlos Betancur. Arnaud Démare l'a imité deux ans après, en réglant au sprint Adrien Petit pour un magistral doublé. Puis c'est Kevin Ledanois qui avait été sacré en 2015. Puissent leurs aînés s'inspirer de cette réussite.

Vidéo - Cosnefroy : "J'ai eu peur d'en faire de trop mais j'avais vraiment envie de jouer la gagne"

02:40
0
0