24/09/17 - 10:05
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Mondiaux sur route • Etape12
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Course en ligne - Messieurs
Mondiaux sur route - 24 septembre 2017

Mondiaux sur route - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 24 septembre 2017 et débute à 10:05. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

La map n'est pas disponible pour le moment. Revenez plus tard pour suivre les coureurs en temps réel.
    
30
Alexandre Coiquil
Temps forts 
 
 Supprimer
17:10 

Merci de nous avoir suivis sur notre site ! Bonne fin de journée à tous.

17:09 

MONDIAUX DE BERGEN - Il l'a fait ! Peter Sagan (Slovaquie) a remporté dimanche au sprint la course élite des championnats du monde pour la troisième année consécutive, une première historique ! Le Slovaque s'est imposé devant Alexander Kristoff (Norvège) et Michael Matthews (Australie). Julian Alaphilippe, échappé dans les derniers kilomètres, a terminé 10e et premier Français.

16:54 
16:52 
16:50

REACTION - Peter Sagan : "Le triplé ? C'est sympa, mais ça ne change rien pour moi. Avant la course, difficile de faire des prévisions. Peut-être que si devant ils avaient été plus forts, ils auraient pu gagner. Je veux dédier ce titre à Michele Scarponi, c'est son anniversaire demain et je pense beaucoup à lui. Je veux aussi dédier ce titre à ma femme."

16:46

REACTION - Peter Sagan : "Ce n'était pas facile lors des 5 derniers kilomètres. Je me sui dit, il est parti c'est bon. On a tous essayé d'y aller, moi, Gaviria, puis on a réussi à se sacrifier. Je suis désolé pour Alexander Kristoff, mais je suis content de l'avoir battu (rires)."

16:39

LE CHIFFRE - 3 - C'est la première fois de l'histoire qu'un coureur est sacré trois fois champion du monde consécutivement.

16:37 

PETER SAGAN EST CHAMPION DU MONDE ! Le Slovaque s'impose au sprint devant Alexander Kristoff et Michael Matthews. Julian Alaphilippe est 10e.

500m 

Un groupe de 20 pour la gagne. On se la fait au sprint.

1,2Km 

Alaphilippe à la flamme rouge. Il s'est fait reprendre.

2,3Km 

+10" selon l'écart GPS pour Alaphilippe.

2,8Km 

Plus que 3 kilomètres. Les caméras ne marchent plus. On attend Alaphillipe.

4Km 

Moscon est lâche dans le secteur pavés. On roule derrière.

4,3Km 

ALAPHILIPPE EN REMET UNE !

5,5Km

Le groupe de contre est à +6" du duo Alaphilippe / Moscon

6,3Km 

Kyrienka profite de l'attentisme pour sortir. Lukas Pöstlberger est avec lui.

7,2Km 

Les contres se multiplient dans le groupe de contre.

8,7Km

Un groupe de 8-10 hommes en contre : +8" de retard.

9,3Km 

Alaphilippe et Moscon sont toujours seuls en tête. Zakarin est parti en contre.

10,4Km 

Gianni Moscon rejoint Alaphilippe ! Impressionnant l'Italien.

10,7Km 

Le visage fermé d'Alaphilippe en dit long sur l'effort qu'il procure.

11,2Km 

Alaphilippe en remet une couche : trois hommes derrière. Moscon, Terpstra, Gilbert.

11,6Km 

Terpstra attaque mais Alaphilippe contre ! ENORME COUP DU FRANCAIS !

11,8Km 

ENORME CHUTE DANS LE PELOTON : Rojas (Espagne) en fait partie.

12,2 

Enorme frayeur dans le faux-plat montant avec un objet qui est descendu sur le bitume. Pas de mal.

12,7Km 

Gallopin est en tête ! Le Français a tenté sa chance sur le second faux-plat montant.

13,7Km 

Langeveld et Martens sont toujours en tête.

14,9Km 

Sept Français dans le peloton qui compte 107 hommes à l'amorce du dernier tour.

16Km 

Sebastian Langeveld attaque. Paul Martens le suit. Un beau duo que voilà.

17,1Km 

Un Sagan à l'avant, mais c'est Juraj, le frère. Peter n'est pas loin.

17,8Km 

Pas de grands absents dans ce peloton qui compte environ 80 hommes.

19Km 

Peloton groupé sur la ligne. La cloche se fait entendre. DERNIER TOUR.

21,5Km 

Bonet est toujours en tête. Quatre hommes sortent du peloton pour le rejoindre.

23,1Km 

Un nouveau contre dans le peloton : Luis Mas Bonet en met une bonne après le secteur pavés.

23,5Km 

Attaque de Stefan Kung sur les pavés.

25,8Km 

Ilnur Zakarin fait la jonction aussi.

26,4Km 

Jonction imminente entre le groupe de tête et le peloton. Lutsenko a rejoint ce groupe d'ailleurs.

27,5Km 

Le groupe de têtes est réduit à quatre : De la Cruz, Ekking, Haig, De Marchi en font partie.

28Km 

Le peloton s'est regroupé au début de la descente.

29,7Km 

Le contre de Gallopin au sommet de Salmon Hill ! Le Français emmène du monde derrière lui.

30,3Km 

Un groupe d'une vingtaine d'hommes s'est dégagé : Alaphilippe n'y est pas.

30,7Km 

Bettiol suit le rythme et ramène le reste du peloton sur Dumoulin qui semble très fort.

30,8Km 

DUMOULIN REMET CA DANS SALMON HILL !

31,5Km 

Dumoulin n'insiste pas et se range.

32,5Km

ATTAQUE DE DUMOULIN ! Le champion du monde du CLM accélère le tempo et emmène Ulissi et Barguil dans sa roue.

32,6Km 

Quatre Britanniques sont en tête du peloton.

32,9Km 

Moscon fait le travail pour faire la jonction avec le peloton. Pour Wout Poels, ça ne le fera pas. Il est lâché.

34,4Km 

Nouvelle chute au sein du peloton ! Primoz Roglic, Jan Polanc (Slovénie) impliqués, tout comme Tejay van Garderen qui s'est mangé la barrière. L'Américain ne s'en sort pas avec la poisse.

35Km 

VIDEO - Un petit inside sur les routes du parcours.

36,2Km

Abandon de Sebastien Henao (Colombie) qui file dans l'ambulance après cette chute.

36,4Km

CHUTE DANS LE PELOTON ! Plusieurs coureurs se sont encastrés dans la barrière après un virage. Parmi eux Gianni Moscon (Italie).

38Km 

Il reste deux tours de circuit

39Km

Les écarts :

  • Groupe de tête
  • Nils Pollitt : +20"
  • Peloton : +35"
41,4Km

Nils Politt part en contre. Il pointe à 23" du groupe de tête.

45,3Km

Alexis Gougeard a abandonné.

47,5Km 

La France a remis un pion en tête du peloton : c'est Julien Simon.

48,3Km 

Wout Poels et Lilian Calmejane sont en queue de peloton. Le Français retrouver Olivier Le Gaq, pas totalement lâché encore.

49Km 

Le peloton a coupe son effort. Conséquence directe : +20". L'écart est de nouveau proche ds 40".

49,7Km 

Nairo Quintana est lâché au sein du peloton. Jempy Drucker également.

50,8Km 

C'est terminé pour Anthony Roux et Olivier Le Gaq qui ne seront d'aucun appui pour Alaphilippe et Gallopin.

51,5Km 

Calmejane en met une bonne en tête du peloton. Le Français prend quelques mètres au duo Polonais et au peloton avant d'être repris. Conséquence immédiate : 10 secondes de gagnée sur le groupe de fuyards.

53,2Km 

La France, absent du groupe de tête, se place en tête du peloton pour essayer de réduire l'écart : Lilian Calmejane se sacrifie.

58Km 

L'écart est passé à 43". La Pologne roule en tête du peloton avec Maciej Bodnar et Maciej Paterski.

60,6Km 

Un écart : 33" d'avance pour le groupe de fuyards. Lars Boom fait le plus gros du travail en tête.

62,5Km 

Quelques noms de ce groupe d'échappés : Alessandro De Marchi (Italie), Lars Boom (Pays-Bas), Odd Christian Eiking (Norvège), Jarlinson Pantano (Colombie), David de la Cruz (Espagne), Marco Haller (Autriche), Tim Wellems (Belgique), Jack Haig (Australie).

65Km 

On travaille pas mal en tête de ce groupe.

68 km 

Un groupe de huit coureurs vient de se former à l'avant...

69 km

ATTAQUE DE WELLENS !!! On l'attendait, on l'a ! Tim Wellens (Belgique) profite de l'ascension du Slamon Hill pour se lancer à l'avant. Va t-il réussir un numéro dont il a le secret ? Derrière, les grosses nations réagissent...

Tim Wellens
69 km

Attaque de Marco Haller (Autriche) !! Le sprinteur de la Katusha-Alpecin tente d'anticiper la bagarre mais on voit mal l'Austrichien réussir à être dans le bon coup, malgré la bonne forme qu'il semble tenir.

70 km

PLUS QUE 70 KILOMETRES !!!

71 km

ATTAQUE de Warren Barguil (France) !!! Le Français contre une offensive de Juul Jensen (Danemark) et prend quelques distances sur le peloton. Mais, peu à peu, ça revient. Un coup pour rien.

Warren Barguil
72 km 

Les grosses nations reprennnent les commandes du peloton avec la Pologne et l'Italie en tête du peloton. Et voici de nouveau la montée du Salmon Hill !

73 km

ATTAQUES EN TÊTE DU PELOTON !!! Jack Bauer (Nouvelle-Zélande) lance les hostilités masi c'est surtout l'attaque de Tiesj Benoot (Belgique) dans le premier faux-plat du parcours qui mete le feu aux poudres avec les Pays-Bas, l'Italie et la France qui se montrent attentifs. Mais ça ne part pas !

73 km 

Les grandes nations font l'effort actuellement pour se replacer avant d'entamer le Salmon Hill...

74 km 

Va t-on assister à un temps d'attente du coup ? Qui va reprendre l'accélération du tempo ?

75 km

C'en est terminé de Julien Vermote (Belgique), qui vient de chuter ! Il aura du mal à revenir et ne cherchera d'ailleurs même pas à le faire.... Du coup, ce sont les Polonais de Michal Kwiatkowski qui viennent de prendre les commandes du peloton mais ça roule moins vite.

76 km 

Le peloton passe sur la ligne d'arrivée, groupé, et il ne reste plus que quatre tours à effectuer d'ici l'arrivée. Courage messieurs !

77 km 

A noter que tous les membres de l'échappée ont été de repris.

78 km 

La Belgique ne relâche plus sa pression désormais. Fini la rigolade, on veut durcir jusqu'au bout maintenant et on demande à Julien Vermote d'assurer un tempo élevé.

79 km

C'était le premier équipier que Matthews avait voulu avec lui pour ces Mondiaux de Bergen.

80 km

PLUS QUE 80 KILOMETRES !!!

82 km 

Un temps distancé, un groupe d'une dizaine de coureurs, où figure notamment Adam Blythe (Grande-Bretagne), est revenu dans la descente du Salmon Hill.

83 km 

La Belgique a clairement décidé de durcir l'allure en tête du peloton en compagnie de la Pologne. Après plus de 150km d'attente, il était temps que les candidats à la victoire se lancent la guerre, même si c'est une guerre d'équipiers pour débuter.

84 km 

Ça s'est beaucoup étiré au sein du peloton..

85 km

Déjà un équipier de moins pour Peter Sagan puisque le Slovaque Erik Baska a été distancé du peloton.

Peter Sagan au départ des Mondiaux 2017 à Bergen
86 km 

Willem Jakobus Smit (Afrique du Sud) va être repris par ses anciens compagnons d'échappée mais le peloton n'est pas très loin.

87 km 

Crevaison pour Ben Swift (Grande-Bretagne) ! Une bien mauvaise nouvelle pour le leader de la formation britannique...

87 km

Accélération de Willem Jakobus Smit (Afrique du Sud) !! Il part en solitaire et devrait donc résister au peloton dans Salmon Hill mais il n'a plus qu'une vingtaine de secondes d'avance.

87 km 

Les équipiers sont en train de craquer les uns après les autres...

88 km 

Dylan Teuns (Belgique) est en train de durcir à son tour ! On veut notamment faire céder les équipiers de Peter Sagan (Slovaquie) le plus tôt possible.

88 km 

L'échappée entame Salmon Hill mais c'est sans doute la dernière fois qu'ils débutent l'ascension en première position. Même pas sûr de les voir passer en tête au sommet...

88,5 km 

L'Italie et la Belgique sont bien placés dans le sillage des Néerlandais...

89 km 

Plus que 40'' pour l'échappée qui a perdu 25'' en 500m !

89,5 km

Plus que 1'02'' d'avance pour les hommes de tête ! Ça y est, on durcit enfin la course et ce sont donc les Pays-Bas qui auront décidé les premiers de mettre à mal les sprinteurs.

89,7 km 

Le peloton a accéléré visiblement ! On est déjà revenu sur Maxime Belkov avec les Pays-Bas qui ont mis en route en tête du peloton.

90 km

PLUS QUE 90 KILOMETRES !!!

91 km

Si la pluie venait à faire son apparition, les descentes pourraient jouer un rôle majeur dans le final...

92 km

1'30'' d'avance pour les hommes de tête sur Maxime Belkov et 2'15'' sur le peloton.

93 km

CHUTE DANS LE PELOTON !!! C'est Nelson Andres Soto Martinez (Colombie) qui est allé au sol, sans gravité. D'ailleurs, il se relève très vite.

94 km

Au moins, il va bien. C'est déjà ça.

95 km 

Les hommes de tête passent sur la ligne d'arrivée, alors qu'il ne reste plus que cinq tours à effectuer. Ça s'entend toujours aussi bien dans l'échappée.

98 km

Belkov se rapproche enfin de la tête de course. Le Russe compte désormais 1'04'' d'avance sur le peloton mais est toujours à 1'45'' de la tête de course.

100 km

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

101 km 

Ils ne sont plus que six en tête de course.

103 km 

Malgré son bel effort, Maxime Belkov ne creuse pas sur le peloton. Toujours à peine 40'' d'avance sur le peloton..

104 km 

Pour le moment, pas de réaction du côté du peloton. On tarde à durcir la course...

105 km

Sur le sommet de Salmon Hill, Salaheddine Mraouni (Maroc) est distancé à son tour par le reste de l'échappée.

106 km

1'55'' d'avance pour les hommes de tête sur Belkov, qui a repoussé le peloton à 45'' (soit à 2'40'' de l'échappée). Mais le Russe est lancé dans un sacrée opération en chasse-patate.

107 km 

Ils ne sont plus que sept en tête de course désormais ! Et, dans l'échappée, ce sont Alexey Vermeulen (Etats-Unis) et Andrey Amador (Costa Rica) qui font les meilleures impressions.

108 km 

Eugert Zhupa (Albanie) a lui aussi été distancé...

108 km

C'en est terminé pour Elchin Asadov (Azerbaidjan) !! Il n'en peut plus et lâche prise en tête de course. Il en profite pour saluer le public...

109 km 

Pour le moment, le peloton est assez tranquille...

Le peloton de la course en ligne messieurs des Mondiaux 2017
110 km

PLUS QUE 110 KILOMETRES !!!

111 km

L'échappée compte 2'28'' d'avance sur Belkov et 2'52'' sur le peloton.

113 km

ATTAQUE en tête de peloton !!! C'est Maxime Belkov (Russie) qui vient de sortir en solitaire, dans le faux-plat qui suit le passage sur la ligne d'arrivée.

Maxim Belkov, Tour d'Italie 2013
114 km 

Encore six tours à parcourir pour les coureurs ! On se rapproche doucement mais sûrement du final de ces Mondiaux !

115 km 

Petit changement de configuartion en tête de peloton puisque la Norvège vient de placer Kristoffer Skjerping à travailler alors que le peloton passe de nouveau sur la ligne d'arrivée.

116 km

3'31'' d'avance pour les hommes de tête sur un peloton où Belgique et République Tchèque continue d'assurer le tempo.

117 km

Violente accélération donc...

118 km

Les grosses côtes danoises

C’est sans doute la dernière grosse équipe de ce Mondial, même si la Pologne pourra elle compter sur Michal Kwiatkowski et que la République Tchèque du duo Vakoc-Stybar fait beaucoup de travail. Mais le Danemark a une équipe plus solide sur le papier avec pas mal de coureurs pouvant espérer aller décrocher le titre ce dimanche. On pense en premier lieu à Soren Kragh Andersen, impressionnant dur la dernière Vuelta, mais il faudra aussi compter sur Magnus Cort Nielsen ou Michael Valgren Andersen.

COMPOSITION DU DANEMARK : Michael Valgren Andersen, Soren Kragh Andersen, Magnus Cort Nielsen, Christopher Juul Jensen, Michael Morkov, Mads Pedersen.

Soren Kragh Andersen, Tour of Oman
120 km

PLUS QUE 120 KILOMETRES !!!

121 km 

Du coup, le peloton s'étire de plus en plus...

123 km

3'55'' d'avance pour les hommes de tête sur un peloton qui a clairement accéléré l'allure dans Salmon Hill.

124 km 

C'est plus nerveux dans le peloton désormais et pas mal de nations se sont rapprochées de la tête. Va t-on avoir droit à une attaque ? Ça parait encore un peu tôt...

125 km 

Mais, comme Asadov (Azeïrbadjan), Zhupa devrait pouvoir revenir dans la descente.

126 km

Encore une fois, certains des hommes de tête ont de plus en plus de mal à suivre. Notamment Eugert Zhupa (Albanie), pourtant coureur en Continental Pro chez Willier-Triestina.

128 km

Kristoff ou EBH, il faut choisir

Comme l’an dernier à Doha, la Norvège pourra compter sur deux solides outsiders dans sa quête d’un nouveau titre mondial, 7 ans après celui d’Hushovd à Melbourne. Mais cette fois, il faudra faire un choix entre Edvald Boasson Hagen et Alexander Kristoff pour ne pas gâcher leurs chances comme cela avait été le cas l’an dernier (6e et 7e au final).

COMPOSITION DE LA GRANDE-BRETAGNE : Odd Christian Eiking, Edvald Boasson Hagen, Alexander Kristoff, Daniel Hoelgaard, Amund Grondahl Jansen, August Jensen, Truls Korsaeth, Vegard Stake Laengen et Kristoffer Skjerping.

Edvald Boasson-Hagen (Getty)
129 km 

Salmon Hill fait de nouveau son retour sous les roues des hommes de tête...

130 km

PLUS QUE 130 KILOMETRES !!!

131 km

L'Allemagne sans leader

Privé de John Degenkolb, forfait il y a peu, l'Allemagne se retrouve démuni de toutes ses chances évidentes de succès. Malgré la présence de puncheurs comme Martens et Geschke et du sprinteur Arndt, on voit mal un Allemand revêtir ce soir le maillot arc-en-ciel.

COMPOSITION DE L'ALLEMAGNE : Nikias Arndt, Marcus Burghadt, Johannes Fröhlinger, Simon Geschke, Paul Martens, Tony Martin, Nils Politt, Jasha Sütterlin et Rick Zabel.

Tour de France 2017: Nikias Arndt, Team Sunweb
132 km

3'50'' d'avance pour les échappés sur un peloton qui a fortement réduit l'écart sans toutefois chercher à reprendre de suite les neuf hommes de tête.

135 km

Swift sinon rien

En l’absence de Christopher Froome, pas sélectionné, la Grande-Bretagne devrait jouer la carte Ben Swift, modèle de combinaison entre un puncheur et un sprinteur. Car, à part lui, il serait étonnant de voir un Britannique à l’avant même si Tao Geoghegan Hart et Peter Kennaugh pourraient tenter leur chance de loin.

COMPOSITION DE LA GRANDE-BRETAGNE : Tao Geoghegan Hart, Peter Kennaugh, Ben Swift, Adam Blythe, Mark Christian, Jonathan Dibben, Owain Doull, Ian Stannard et Scott Thwaites.

137 km

Il fait un temps splendide finalement à Bergen !! Alors qu'il avait beaucoup plu lors du chrono, le soleil est présent pour cette course en ligne. Une bonne nouvelle pour les coureurs vu les descentes !

139 km 

Bonne nouvelle pour l'Azéri puisque Elchin Asadov (Azerbaijan) est revenu en tête de la course. Ils sont donc neuf désormais à l'avant.

140 km

PLUS QUE 140 KILOMETRES !!!

141 km 

Sprinteur de la Colombie, Fernando Gaviria a la faveur des pronostics de certains légendes du cyclisme par lesquels le récent retraité Alberto Contador.

142 km

C'est difficile pour Elchin Asadov (Azerbaijan), légèrement décramponé par le groupe de tête.

143 km 

Ça explose en tête de course !!

145 km

Plus que 4'53'' d'avance pour les hommes de tête.

148 km 

En tête de course, ça devient plus dur pour le Finlandais Matti Manninen, en difficulté dans le Salmon Hill.

150 km

PLUS QUE 150 KILOMETRES !!!

152 km 

Bon, bah il ne se passe rien en ce moment. Vivement le final !

155 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

En tête de la course, on retrouve Connor Dunne et Sean McKenna (Irlande), Willem Jakobus Smit (Afrique du Sud), Andrey Amador (Costa Rica), Alexey Vermeulen (Etats-Unis), Kim Magnusson (Suède), Matti Manninen (Finlande), Elchin Asadov (Azerbaïdjan), Eugert Zhupa (Albanie) et Salaheddine Mraouni (Maroc).

158 km 

Pas de changement en tête du peloton avec Julien Vermote (Belgique) et les tchèques qui continuent de travailler.

160 km

PLUS QUE 160 KILOMETRES !!

161 km 

Pour l'instant, il n'y a eu de coureurs distancés dans le peloton. Assez logique vu que ça roule tranquille dans le peloton.

163 km

Il y a vraiment de belles vues sur ce circuit de Bergen, à l'image ici dans Salmon Hill.

167 km 

Plusieurs abandons déjà en raison de maladies. Et notamment Mathew Hayman, équipier de Matthews...

168 km

PLUS QUE 9 TOURS DE CIRCUIT !!!

169 km

5'58'' d'avance pour les hommes qui continuent de perdre du temps.

170 km

PLUS QUE 170 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

171 km

Matthews bien entouré

Leader évident de l’Australie avec son statut de 3e favori aux côtés de Sagan et Van Avermaet, Michael Matthews n’aura aucun des deux problèmes rencontrés par ses adversaires (pas d’équipe et trop de leaders). Toute les Australiens rouleront pour Matthews avec de solides équipiers comme Simon Clarke, Jack Haig ou Jay Mc Carthy.

COMPOSITION DE L’AUSTRALIE : Simon Clarke, Mitchell Docker, Luke Durbridge, Jack Haig, Heinrich Haussler, Mathew Hayman, Michael Matthews, Jay Mc Carthy et Rory Sutherland.

Michael Matthews sur le podium des Mondiaux à Richmond en 2015.
173 km 

Il faudra sans doute attendre encore une grosse soixantaine de kilomètres avant de voir les principales nations mettre en route.

174 km

Les Pays-Bas sans vrai leader

Même si l’on verra sans doute Tom Dumoulin jouer la gagne ou du moins tenter sa chance, la sélection néerlandaise n’a pas vraiment de leader désigné. Mais attention à san densité avec des coureurs comme Lars Boom, Wout Poels ou Bauke Mollema.

COMPOSITION DES PAYS-BAS : Lars Boom, Koen De Kort, Tom Dumoulin, Sebastien Langeveld, Bauke Mollema, Wout Poels, Niki Terpstra, Jos Van Emden et Danny Van Poppel.

Tom Dumoulin, champion du monde du contre-la-montre 2017.
176 km

6'35'' d'avance pour les hommes de tête.

179 km

On ne pleurera pas lorsqu'il aura son maillot arc-en-ciel, ne vous inquiétez pas.

180 km

PLUS QUE 180 KILOMETRES !!!

181 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

En tête de la course, on retrouve Connor Dunne et Sean McKenna (Irlande), Willem Jakobus Smit (Afrique du Sud), Andrey Amador (Costa Rica), Alexey Vermeulen (Etats-Unis), Kim Magnusson (Suède), Matti Manninen (Finlande), Elchin Asadov (Azerbaïdjan), Eugert Zhupa (Albanie) et Salaheddine Mraouni (Maroc).

183 km

6'40'' d'avance pour les hommes de tête. Le peloton gère bien son affaire jusqu'ici.

186 km 

Peu à peu, la Belgique se rapproche de la tête du peloton avec pas moins de six hommes dans les premières positions.

189 km

Niveau paysage, on est servi.

190 km

PLUS QUE 190 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

192 km 

La Colombie paré à (presque) tout

Même si le profil ne sied pas vraiment aux Colombiens, la sélection colombienne est complète et a de l’allure. Avec Fernando Gaviria en cas d’arrivée massive mais aussi des cartes offensives avec les frères henao, Pantano ou encore Uran (plus offensif sur les courses d’un jour), pourquoi ne pas rêver à enfin accrocher un podium sur les Mondiaux ?

COMPOSITION DE LA COLOMBIE : Fernando Gaviria, Sebastian et Sergio Henao, Jarlinson Pantano, Juan Sebastian Molano, Nairo Quintana, Jonathan Restrepo, Nelson Soto Martinez et Rigoberto Uran.

Fernando Gaviria
194 km

Faire la différence dans Salmon Hill ? C'est possible. Le profil de l'ascension est quand même difficile...

195 km

Les habitants de Bergen profitent d'un Mondial devant leurs portes.

196 km

Attaquer pour espérer

Depuis quand l’Espagne n’avait-elle pas aborder des Mondiaux avec aussi peu de cartes maîtresses ? Pas de Valverde, blessé. Pas de Rodriguez et Contador, à la retraite. Du coup, on voit mal un Espagnol aller chercher le maillot arc-en-ciel à Bergen, à moins de réussir à s’isoler en tête de course et de surprendre tout le monde. Même si Jesus Herrada, 2e du récent GP de Montréal, peut compter sur ses qualités de puncheur et sa bonne pointe de vitesse pour viser quelque chose au sprint.

COMPOSITION DE L’ESPAGNE : Jonathan Castroviejo, David De la Cruz, Imanol Erviti, Jesus Herrada, Gorka Izagirre, Luis Mas Bonet, José Joaquin Rojas, Luis Leon Sanchez et Marc Soler.

Jesus Herrada Lopez - Movistar - 2013
198 km

Moins de 7' d'avance désormais pour l'échappée... Les dix homems de tête n'ont plus que 6'58'' sur un peloton qui contionue de réduire l'écart.

200 km

PLUS QUE 200 KILOMETRES !!

202 km

L'écart continue de se réduire. Plus que 7'33'' d'avance pour les dix hommes de tête.

203 km

La France court pour Alaphilippe

Depuis la nomination de Cyril Guimard, la donne est claire : il n’y aura qu’un seul leader à Bergen. Et, logiquement, ce rôle est revenu à Julian Alaphilippe, meilleure carte tricolore sur le papier. Vainqueur d’une étape sur la Vuelta, le puncheur français devra se montrer offensif pour rêver du maillot arc-en-ciel. Heureusement, il pourra compter sur une équipe solide avec notamment des hommes comme Gallompin, Calmejane ou Barguil.

COMPOSITION DE LA FRANCE : Julian Alaphilippe, Warren Barguil, Lilian Calmejane, Tony Gallopin, Cyril Gautier, Alexis Gougeard, Olivier Le Gac, Anthony Roux et Julien Simon.

Julian Alaphilippe
206 km

On a souvent critiqué la difficulté du Salmon Hill, seule véritable ascension du circuit. Pourtant, sur le papier, il y a de quoi y faire de grosses différences. Par exemple, Salmon Hill est plus compliqué que le Cauberg, avec 1,5km à 6,4% contre 1,5km à 5,7 %.

207 km 

Ce sont toujours les mêmes qui continuent d'assurer le tempo en tête du peloton : Slovaquie, Belgique et République Tchèque travaillent pour leur(s) leader(s) respectifs.

208 km

Le peloton se rapproche déjà un petit peu de la tête de course puisque les échappés ne compte plus que 8'15'' d'avance.

210 km

PLUS QUE KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

211 km 

Les échappés passent pour la première fois sur la ligne d'arrivée ! Mais il reste encore beaucoup de tours à effectuer...

212 km

C'est sûr, Bergen n'est pas Doha. Et c'est tant mieux..

216 km

9'24'' d'avance pour les dix hommes de tête sur un peloton qui a réduit quelque peu l'écart.

217 km

Petite surprise quand même du côté du peloton où la République Tchèque s'est déjà positionné en tête pour travailler. Certes, avec deux cartes comme Stybar ou Vakoc, les rêves de victoire sont réels. Mais d'ici à travailler si tôt dans la course...

Petr Vakoc De Brabantse Pijl
218 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

En tête de la course, on retrouve Connor Dunne et Sean McKenna (Irlande), Willem Jakobus Smit (Afrique du Sud), Andrey Amador (Costa Rica), Alexey Vermeulen (Etats-Unis), Kim Magnusson (Suède), Matti Manninen (Finlande), Elchin Asadov (Azerbaïdjan), Eugert Zhupa (Albanie) et Salaheddine Mraouni (Maroc).

219 km 

Ça y est ! Les coureurs sont entrés sur le circuit final, même si le premier tour n'est pas complet. Les échappés viennent toutefois de franchir pour la première fois l'ascension de Salmon Hill (1,4km à 6%).

220 km

PLUS QUE 220 KILOMETRES A PARCOURIR !!

221 km

Italie, entre puncheur et sprinteur

Avec trois cartes majeures et deux profils différents, la Squadra Azzura peut voir venir quelque soit le scénario de la course. En grande forme, Matteo Trentin pourra jouer sa carte mais les meilleures chances italiennes résident sans doute en Sonny Colbrelli et Diego Ulissi, récent vainqueur du GP de Montréal.

COMPOSITION DE L’ITALIE : Daniele Bennati, Alberto Bettiol, Sonny Colbrelli, Alessandro De Marchi, Gianni Moscon, Salvatore Puccio, Matteo Trentin, Diego Ulissi et Elia Viviani.

Matteo Trentin gana la 21 etapa de La Vuelta a España
225 km 

Dans le peloton, les leaders vont à leur voiture et demandent des informations à leurs directeurs sportifs. En même temps, pour l'instant, ils en ont le temps et Edvald Boasson Hagen (Norvège) en profite.

227 km 

Julien Vermote (Belgique) est en train de rouler en tête de peloton. C'est le seul Belge dont la statut d'équipier est indiscutable. Et il fait parfaitement le boulot.

228 km 

On prend le temps de sa chauffer dans le peloton. Les choses sérieuses sont encore loin d'avoir commencé...

230 km

PLUS QUE 230 KILOMETRES !!!

232 km

Plus de 10' d'avance pour les échappés qui continuent de prendre de plus en plus de marge sur un peloton qui roule tranquillement.

234 km

Pas de Français dans l'échappée c'est pas illogique mais c'est dommage. C'eut été l'occasion de mettre la pression sur les autres nations...

236 km 

Les Norvégiens, les Belges, les Slovaques et les Allemands se relayent en tête de peloton. On ne veut pas laisser trop de champ à l'échappée...

237 km

Jusqu'au circuit principal, la route est globalement plate et les dix hommes de tête en profitent pour creuser l'écart avec le peloton. 9'36'' d'avance désormais !

239 km

Solide outsider que le Norvégien de la Dimension Data...

240 km

PLUS QUE 240 KILOMETRES !!!

243 km

La Belgique devra s’entendre

Avec neuf coureurs, les Belges sont au complet sur ces Mondiaux de Bergen. S’ils devront avoir plus de réussite que chez les jeunes, c’est sans doute eux qui ont toutes les cartes en main pour animer la course. Huit des neuf coureurs peuvent rêver de la victoire avec notamment Greg Van Avermaet, vraisemblable leader. Mais attention également à Tim Wellens, vainqueur récent du Tour de Wallonie.

COMPOSITION : Tiesj Benoot, Philippe Gilbert, Jens Keukeleire, Olivier Naesen, Jasper Stuyven, Dylan Teuns, Greg Van Avermaet, Julien Vermote et Tim Wellens.

Greg Van Avermaet avec le trophée du Paris-Roubaix
246 km

Seul pour le Costa Rica, le coureur de la Movistar est le plus référencé dans l'échappée. Et son profil complet peut en faire le membre de l'échapépe le plus dangereux...

248 km

SLOVAQUIE, TOUT POUR SAGAN

Avec six coureurs engagés, la Slovaquie aura plus de coureurs pour soutenir son leader unique Peter Sagan. Le double tenant du titre, qui vise un 3e sacre historique, pourra notammer compter sur son frère Juraj ou encore Michal Kolar.

COMPOSITION : Peter Sagan, Juraj Sagan, Erik Baska, Marek Canecky, Michal Kolar et Patrik Tybor.

Peter Sagan
249 km

6'25'' d'avance pour l'échappée qui continue de creuser l'écart tout doucement.

250 km

PLUS QUE 250 KILOMETRES !!!

252 km 

Les coureurs parcoureront environ 50km avant d'entrer sur le circuit final à Bergen.

254 km

Le peloton la joue tranquille pour le moment. 4'22'' d'avance pour l'échappée !

256 km 

L'échappée est en train de creuser avec le peloton.

258 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

En tête de la course, on retrouve Connor Dunne et Sean McKenna (Irlande), Willem Jakobus Smit (Afrique du Sud), Andrey Amador (Costa Rica), Alexey Vermeulen (Etats-Unis), Kim Magnusson (Suède), Matti Manninen (Finlande), Elchin Asadov (Azerbaïdjan), Eugert Zhupa (Albanie) et Salaheddine Mraouni (Maroc).

259 km 

Un autre groupe est revenu à l'avant. Ils sont désormais neuf en tête de course !

260 km

PLUS QUE 260 KILOMETRES !!!

261 km 

On se relève un peu dans le trio de tête. Lucide, on attend un peu de renfort pour tenter d'avoir plus de chance d'aller loin. C'est bien joué !

262 km 

Dunne et Mc Kenna (Irlande) et Asadov (Azeïrbadjan) ont creusé un premier petit écart avec le peloton. Derrière, plusieurs coureurs sont en contre... Principalement des "petites" nations.

264 km

Pour le moment, même s'il ne fait pas très beau sur les routes norvégiennes, il ne pleut pas. Et la route est sèche !

265 km

Plusieurs coureurs se jettent à l'avant dès le départ avec notamment deux Irlandais...

267,5 km

C'EST PARTI POUR CETTE EPREUVE ELITE HOMMES DES MONDIAUX !!! De suite, un premier coureur tente sa chance en tête du peloton...

10:07

Vainqueur à Richmond en 2015 puis à Doha en 2016, Peter Sagan (Slovaquie) vise la passe de trois aujourd'hui.

Vidéo - Dans les fjords, Sagan vise un triplé inédit

01:38
10:05 

Le départ fictif de la course vient d'être donné ! On se rapproche du départ réel de l'épreuve...

10:03 

La course devrait partir dans un peu moins d'un quart d'heure..

 

Et voici le profil du circuit de Bergen avec donc l'ascension principale de Salmon Hill.

 

LE PARCOURS DE LA COURSE :

Loin du tracé tout plat de Doha l'an dernier, mais moins sélectif que d'autres par le passé, le parcours de Bergen semble ouvrir des perspectives à beaucoup de prétendants. La principale difficulté, la côte de Salmon Hill, suffira-t-elle à opérer une vraie sélection ? Pas certain...

 

Si tout le monde a en tête le possible triplé historique de Peter Sagan, Michael Matthews sera lui aussi un gros client dimanche à Bergen lors de la course en ligne. L'Australien n'est pas passé loin ces deux dernières années. Cette fois, il veut ramener le maillot arc-en-ciel à la maison.

 

Et s'il y avait un champion du monde parmi ces hommes-là ?

 

Greg Van Avermaet et l'armada belge, Julian Alaphilippe, les Italiens ou le duo norvégien Kristoff - Boasson Hagen… Ils rêvent tous d’arc-en-ciel. Mais l’affiche de Bergen, c’est le nouveau match entre Michal Kwiatkowski et Peter Sagan. Les deux champions venus de l’Est sont très différents mais indissociables.

 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la course élite hommes des championnats du monde de cyclisme sur route 2017, à Bergen.

0 commentaire